L'ALPHA LEGION

Symbole de Alpha légion

A l'instar de leur fondateur Apharius, les guerriers de l'Alpha Légion sont indépendants et disciplinés. Leur symbole est l'hydre, dont le corps leur rapelle leur unité spirituelle, et les nombreuses têtes leurs objectifs ultimes. Cependant, leur crédo s'est irrémédiablement corrompu au cours des millénaires. Les membres de l'Alpha Légion oeuvrent sans cesse pour leur mission. Ils livrent une guerre larvée, et formentent des insurrections au sein des populations des mondes de l'Imperium. L'Inquisition exécre l'Alpha Légion au plus haut point, car une de ses tactiques favorites consiste à infiltrer les opérations inquisitoriales pour implanter des cultes hérétiques. 

 

Descriptif de l'Apha Légion :

 

Nom du chapitre : Alpha Légion

 

Statut du chapitre : Excomunicate Traitoris

 

Numérotation du chapître : L'Alpha Légion est la 20 éme légion Astartes

 

Etat des génes : Corrompus

 

Primarque : Apharius et Omegon

 

Etat primarque : Alpharius (mort) et Omegon (vivant)

 

Planéte d'Origine : Inconnue

 

Culte du Chaos au sein de la Légion : Chaos Universel

 

Cri de Guerre : "Pour l'Empereur" (afin de déstabiliser l'adversaire)

 

Armure de la Légion : Bleu et vert avec des écailles
 

Space Marine Alpha légion 2

Space Marine de l'Alpha Légion

 

L'Organisation :

L'organisation de la légion est mal connue mais n'a que peu d'importance. En effet, la perte des officiers supérieurs est souvent peu préjudiciable à l'efficacité de l'unité qu'ils dirigeaient. Ceci est représenté par le symbole de l'Alpha Legion, l'hydre, dont on peut couper une tête sans dommage pour l'intégrité de la créature. 

La légion semble privilégier l'utilisation d'humains améliorés n'ayant subi que quelques-unes des étapes du processus de fabrication d'un Space Marine complet. Ces humains supérieurs peuvent se fondre dans la population d'une planète plus facilement qu'un Space Marine et participer aux opérations de déstabilisation précédant l'attaque de la légion.

 

Engagements militaires et faits d'armes :

- Tesstra Prime
- Massacre du Site d'Atterrissage
- Tallarn contre les White Scars
- Yarrant contre les Space Wolves
 -Battaille de Terra
- Eskrador contre les Ultramarines
- Systéme Attica
- Lethe Ambush
- Daethryu Prime
- Treisiéme Croisade noire d'Abaddon en l'an 999.M41

 

Historique :

L'enfance d'Alpharius et d'Omegon est inconnue des archives Impériale, la seule chose établieétant qu'ils prirent le pouvoir sur leur planéte d'origine.

Plusieurs années après, les troupes d'Alpharius et d'Omégon entrèrent en contact avec les Luna Wolves. Les petits mais nombreux vaisseaux du Primarque parvinrent à piéger un Patrol cruiser dans un champ de mine. Lors de l'assaut qui suivit Alpharius tomba alors sur le Primarque des Luna Wolves, Horus. Passant outre les tirs des Space Marines et de son frère et il réussit à parvenir à son contact. Cependant le combat s'arrêta dès que les deux protagonistes comprirent leur parenté.

Alpharius et son jumeau fut présenté à l'Empereur de l'humanité et reçut le commandement de la Légion basée sur ses gènes, l'Alpha Légion. Comme la Grande Croisade était déjà bien avancée, l'Alpha Légion se fit un devoir de conquérir le plus grand nombre de mondes possibles au nom de Terra. Étant la plus récente des Légions de space marines, elle souffrait de ne pas afficher les mêmes états de services et un nombre de victoires aussi important que certaines des plus anciennes Légions, notamment vis-à-vis des Ultramarines de Roboute Guilliman.

Ce complexe d'infériorité a incité Alpharius à pousser ses hommes vers toujours plus de difficultés et de subtilités dans l'accomplissement de leur mission. Ainsi, l'Alpha légion développa un style de combat très particulier: chaque escouade et chaque Space marine apprit à se battre et à déterminer ses objectifs seul, sans soutien du commandement. Il arrivait d'ailleurs qu'Alpharius lui-même quitte le champ de bataille en plein engagement juste pour observer comment réagissaient ses troupes.

Ces tactiques basées sur l'initiative individuelle et des effectifs réduits à chaque opération ont incité l'Alpha légion à utiliser des armes assez inattendues dans une Légion de space marines: l'espionage, le terrorisme et même le sabotage. Ne pouvant compter que sur de faibles effectifs, l'Alpha légion si elle souhaite conquérir un monde va soutenir, du point de vue logistique et financier, toutes les organisations clandestines cherchant à déstabiliser le pouvoir en place. Ainsi, la légion infiltre, via ses réseaux clandestins, chaque échelon de la société visée et obtient ainsi des renseignements précieux sur l'organisation des forces ennemies. De cette manière, la légion engage ses forces de manière optimale et s'assure une victoire extrêmement peu coûteuse en vies et matériels là où d'autres légions auraient déployé des forces considérables et n'auraient laissé que des ruines.

C'est ce sens tactique élevé et ce refus de l'engagement massif et sans aucune planification qui attira l'inimité des autres primarques vis-à-vis d'Alpharius. Des primarques comme Leman Russ ou Roboute Guilliman dénoncèrent ces méthodes. Seul Horus semblait apprécier les stratégies de la légion et les deux primarques ne manquaient jamais une occasion de discuter de tactique.

Space Marine Apha Légion

L'Alpha Légion Aprés l'Hérésie d'Horus

L'Hérésie d'Horus :

Les seuls contacts amicaux que l'Alpha Legion entretint au cours de la Grande croisade furent ceux avec Horus et sa légion. Aussi, quand l'Hérésie d'Horus éclata, Alpharius se rangea naturellement à ses côtés. Une motivation supplémentaire pour la légion était de démontrer leurs capacités martiales face aux Space Marines loyalistes.

L'Alpha Legion fit parti des sept légions envoyées pour capturer Horus sur Isstvan V mais elle rejoignit la rébellion et aida à défaire les trois légions qui restèrent loyales à l'Empereur. L'Alpha Legion fut suspectée d'avoir participé à la préparation des combats, notamment Alpharius qui aurait aidé à l'élaboration du plan d'attaque.

Sur le chemin vers Terra, la légion réussit à vaincre plusieurs compagnies loyalistes.

Après la défaite d'Horus, l'Alpha Legion partit à la rencontre des Ultramarines arrivant depuis la Bordure Orientale pour sauver les restes de l'Imperium.
La bataille eut lieu sur Eskador. Au cours des combats, Guilliman parvint à tuer Alpharius mais, contrairement à son plan, la légion renégate ne se désagrégea pas et continua le combat, en raison notamment de l'habitude de chaque compagnie d'agir indépendamment. Finalement les Ultramarines furent forcer d'abandonner le combat, réduit à lancer un bombardement orbital à l'efficacité discutable et à repartir vers Terra.

Space marine AL 2

Space Marine de l'Alpha Légion


Aprés l'Hérésie d'horus :

À la mort d'Horus, l'Alpha légion continua ses campagnes personnelles sans rencontrer d'opposition immédiate, poussant toujours plus loin les défis tactiques et cherchant les meilleurs adversaires. Ils infligèrent d'ailleurs de sévères défaites aux White Scars et aux Space Wolves.

Cherchant toujours à défier ses aînés, l'Alpha légion lança un défi à ses rivaux de toujours, les Ultramarines. L'affrontement entre les deux légions se déroula sur une planète isolée dans la bordure orientale. Roboute Guilliman mena lui-même l'offensive sur le quartier général d'Alpharius. Les deux primarques s'affrontèrent et Guilliman triompha de son ennemi, privant ainsi l'Alpha légion de son commandement.

Les ultramarines s'attendaient à ce que l'Alpha légion se rende mais eurent la cruelle surprise de constater que le reste de la légion pouvait parfaitement se passer de son primarque et continuait le combat. C'est ainsi que les ultramarines se retrouvèrent englués dans un conflit face à un ennemi qui refusait toute forme traditionnelle d'affrontement. Aidés par les autochtones, l'Alpha légion démantela la force d'expédition ultramarine petit à petit et ils furent forcés d'évacuer la planète avant d'être anéantis.

Depuis, l'Alpha légion combat l'Imperium de l'humanité dans la clandestinité, opérant depuis des bases secrètes dissimulées dans tout l'univers. Elle a tissé un réseau d'espion infiltré dans toutes les couches de la société impériale et entretien des cultes chaotiques dès qu'elle en a l'occasion. Contrairement aux autres légions renégates, l'Alpha légion ne réside pas dans l'Œil de la terreur. L'inquisition impériale en est arrivée à la conclusion que des spaces marines renégats sont créés et entraînés au cœur même des domaines de l'Empereur. L'Alpha légion se présente comme l'un des ennemis les plus dangereux de l'Imperium, véritable cancer qui n'attend que de se déclarer.

L'Alpha légion a adopté l'hydre comme emblème. Ce monstre symbolise la capacité de la légion à combattre alors que plusieurs de ses têtes ont été abattues.

Les marines n'ont pas de cris de guerre spécifiques. Comme ils utilisent la méconnaissance des citoyens impériaux pour se faire passer pour des Space marines loyalistes, ils se servent généralement de cris impériaux comme « Pour l'Empereur » afin de mieux déconcerter leurs victimes.