Ferrocentaurus

"Toute la fureur d'un démon enfermée dans un corps de métal et lâchée contre la galaxie. As tu déjà contemplé spectacle plus glorieux, mortel ?"

Attaque d'un Ferrocentaurus sur Davian V contre des Ultramarines

 

Ferrocentaurus :

Les machines sont des engins de guerre gigantesques qui arpentent le champ de bataille sur leurs membres mécaniques. Des canons baroques et mortels jaillissent de leurs torses blindés ou de leurs bras. Il est impossible de comparer une machine-démon à un véhicule conventionnel, car ces monstres ne possèdent aucun équipage mortel, animés à la place par un esprit maléfique. En effet, la carcasse blindée d'une machîne démon abrite l'essence d'une entité originaire du Warp, emprisonée dans un corps indestructible afin de servir d'esclave aux space marines du Chaos.

L'impérium ignore la façon dont ces créations abominables voient le jour. Des fragments de textes anciens et des enregistrements visuels permettent aux stratéges impériaux d'affirmer que ces engins sont de nature démoniaque, mais guére plus. Même parmi les space marines du Chaos, bien peu comprennent les principes de conception de ces machines de destruction. Grâce aux rituels appropriés, un sorcier ou un âpotre noir peut convaincre un démon de posséder le corps d'un homme, mais seul un techmancien peut acomplir un tel miracle avec un démon et une machine.

Contrairement aux rituels de possession, le processus menant à la création d'une machine démon se passe de l'assentiment dudit démon. A l'aide d'une alchimie corrompue et de litanies impies, les techmanciens peuvent forcer un esprit immatériel à investir le corps mécanique, qu'il s'agisse d'un Ferrocentaurus ou d'un titan du Chaos. Des entités du Warp sont ainsi retenues prisonniéres à l'aide de cordes tréssées avec des cheveux de meurtriers, ou avec des chaines faites d'os gravés à proximité des forges des âmes de l'Immaterium. Ces démons captifs sont ensuite  trâinés, hurlant et griffant vers les flammes des ateliers du Mechanicum Noir. C'est dans la fournaise de ces forges que les techmanciens les piégent à l'intérieur des corps mécaniques de monstres qu'ils ont capturés ou crées. Ces derniers doivent ensuite être soumis par la force en vue de la bataille à venir. Enfermer un démon à l'intérieur d'une machine capable de défoncer à mains nues les murs d'une citadelle est pour le moins dangereux, et des dizaines de serviteurs connaissent une mort violente lors de la naissance de chacune de ses bêtes , car celle-ci ne craignent ni la douleur, ni la mort, et se réjouissent des souffrances qu'elles infligent.

DSCF0834

Ferocentaurus Night Lords


Le Ferrocentaurus a été crée à l'origine pour semer la mort à distance. Il ressemble plus ou moins à un énorme centaure mécanique dont le torse arbore deux bras équipés d'armes lourdes, ces derniéres étant des parodies mortelles et odieuses de l'armement utilisé sur les véhicules impériaux. Les machines-démons les plus communes sont dotés d'une paire d'autocanons Hades, des armes rotatives capables de laminer des groupes d'infanterie et même des escadrons entiers de véhicules.

Lorsqu'une machuine-démon est forgée dans les citadelles du Warp, une partie de la chaleur utilisée lors de sa fabrication est transférée dans le coeur de l'engin lui-même. Ce fourneau aux relents de salpêtre alimente la machine-démon et lui permet de se mouvoir, ainsi que de faire feu avec ses redoutables armes. Ainsi, ce ne sont pas des projectiles ordinaires que crache le Ferrocentaurus, mais des salves d'obus à phosphore amenés jusqu'au canon de ses armes par le réseau de cables métalliques qui relient ces derniéres au fourneau de l'engin. Ces projectiles de gros calibre sont chargés d'une énergie démoniaque si intense qu'elle est capable de traverser les plus épais blindages d'adamantium.

Un Ferrocentaurus bien nourri peut ainsi maintenir un barrage de tirs pendant de longues minutes avant de devoir s'arréter et engloutir des matiéres premiéres telles que du métal afin de recharger son fourneau. Les énergies surnaturelles qui alimentent le fourneau d'une machine-démon ne servent pas qu'à générer des munitions solides. Certains Ferrocentaurus sont équipés d'armes à  plasma si énormes qu'elles sont généralemnt l'apanage des aéronefs plutôt que des marcheurs. L'Imperium a surnommé ces engins les hydres de feu, car ils peuvent posséder jusqu'à trois canons Ectoplasma, un sur chaque bras, et le troisiéme à la place de sa gueule. Ces canons étaient autrefois des artéfacts inestimables, antérieurs à l'Hérésie d'Horus. Les techmanciens n'ont pas hésité à les pervertir pour les adapter à leurs machines-démons. Leurs canons en forme de gargouille crachent un feu surnaturel, un mélange de plasma incandescent et de muscus ardent générés par le fourneau situé au coeur du Ferrocentaurus.