HURON SOMBRECOEUR

"L'Impérium est un vieillard dont le corps sera brisé par ses fils les plus vigoureux."

Huron Sombrecoeur

 

 

Huron Sombrecoeur (Red Corsairs) :

Le chapitre Space Marines des Astral Claws est fondé vers M35. La première mention de Lufgt huron dans les archives impériales est établie en combattant novice lors de la Croisade de Ribos. Huron continue son chemin, en s'illustrant lors de la prise d'un monde sous domination Eldar du nom de Lylogir. Lors des affrontements il tue un Archonte Eldar à mains nues sauvant ainsi son escouade de la destruction.

Son charisme naturel et son esprit tactique lui permettent d'être réassigné au sein d'une escouade devastator Astral Claws. Son ascension continue en tant que Capitaine de la 3 ème compagnie des Astral Claws. Il acquiert lors de cette période une très popularité au sein de son chapitre.

En 587.M41, le chapitre des Astral Claws sous les ordres de Rovik Blake, est stationné sur le monde de Badab afin de surveiller les frontiéres sud ouest du Maëlstrom.

Vers 715.M41 le Maître de Chapitre Rovik Blake meurt lors de la défense du secteur Sud Ouest du Maelstrom contre les Orks. Huron remplace sous les aclamations de ses fréres, le Maître de Chapitre Rovik Blake, devenant ainsi le plus jeune Maître de Chapître des Astral Claws.

Il réorganise le chapître, en changeant de nombreuses tactiques et s'attéle à l'agrandissement de la flotte spatiale dse Astral Claws. Cependant, les changements apportés par Huron ne suffisent pas à remporter les batailles menées dans le secteur.

Huron devient un véritable dictateur, paranoïaque à l'extréme avec ses guerriers et la population de Badab. La corruption s'introduit dans le coeur de Huron. Le Maître de Chapitre des Astral Claws, refuse bientôt d'effectuer le protocole d'envoi du patrimoine génétique de son chapitre aux fins d'analyse. La dîme de Badab est partiellement payé par Huron aux perçepteurs impériaux, la situation dégénére.

L'inquisition décide d'envoyer une flotte armée vers Badab afin d'enquêter en 901.M41 sur les événements. Elle est détruite par Huron dés sa mise en orbite autour de Badab. Huron se proclame dés lors "Tyran de Badab" et annonce son rejet de l'Empereur et de l'impérium.

Entre 902.M41 et 903.M41 deux expéditions punitives sont détruites par Huron. Une troisième expédition  constituée du chapitre Astartes des Mantis Warriors, des Lamenters et des Executioners apportent leur soutien aux Astrals Claws, grossissant ainsi l'ampleur de la rébellion.

Une quatrième expédition punitive composée des chapitres Astartes des Marines Errant et des Fire Hawks est mise en échec, les Marines Errants sont rappelés depuis la Bordure Orientale afin d'assurer la protection de navires impériaux en transit.

Vers 906.M41 d'autres chapitres loyalistes arrivent pour stabiliser la situation. Leur présence est de courte durée, car ces chapitres sont redéployés sur l'Ultima Segmentum en raison d'une expension Ork.

Le secteur de Badab est de nouveau sous la domination de Huron est de ses alliés en 907.M41. Mais les impériaux n'abbandonent pas la lutte pour autant et les efforts payent au début de l'an 908.M41. Le chapitre des Lamenters tombe dans une embuscade et se rend après une bataille navale violente et destructrice pour son chapitre. Leur perte est un coup dur pour Huron.

L'avancée impériale progresse entre 908 et 912.M41, une sucession de sièges parvient à faire tomber les forteresses de Huron jusqu'à ce que Badab soit encerclée et envahie.

Lufgt Huron, maître du chapitre des Astral Claws, Tyran de Badab, organise et commande la derniére bataille pour Badab nommée "La Bataille du Palais des Ronces".

Lors de l'affrontement, Huron fut gravement bléssé par un tir de fuseur, au cours des combats pour le contrôle du Palais des Ronces. Les Astral Claws avaient juré de protéger leur maître et leur monde natal jusqu'à la mort, et lorsqu'ils comprirent que tout était perdu, ils se frayérent un chemin et s'échappérent à bord d'une poignée de vaisseaux. une fois loin du systéme de Badab, ils firent route vers le Maëlstrom pour semer leurs poursuivants et rejoignirent les hordes de renégats et d'hérétiques qui y avaient trouvé refuge.

Le tyran survécut. un côté de son corps dut être pratiquement reconstruit par des implants bioniques, les techmarines et les apothicaires maintenant une surveilance constante sur son corps pendant que les vaisseaux dse Astrals Claws erraient parmi les nébuleuses du maëlstrom. Au huitiéme jur, le tyran était à nouveau capable de parler, il ordonna à la flotte de rechercher un nouveau monde à conquérir. Au douziéme jour, Huron put se lever et revêtit son armure énergétique. Ses serviteurs fanatiques considérent cela comme un miracle, mais la vérité était tout autre.

Les troupes peu nombreuses de Huron s'emparérent facilement de la premiére forteresse pirate sur laquelle ils tombérent, enlevant la place en quelques heures. Les survivants jurérent allègeance au tyran, devinrent ses esclaves, et apprirent bien vite à craindre sa fureur. Huron Sombrecoeur était né. Ses troupes renforcées par de nombreux combattants purent réembarquer et se lancer dans la conquête d'un nouvel empire.

La puissance de Huron grandit rapidement et il se forgea un royaume d'hérétiques et de renégats. Ses redoutables Space Marines devinrent les Red Corsairs, d'aprés la couleur rouge sang qu'ils utilisérent pour recouvrir leur ancienne héraldique. L'idée plut à Huron et tous les Space Marines renégats qui ont depuis lors rejoint sa cause ont adopté ces mêmes couleurs en signe de leur nouvelle allégeance.

Les red Corsairs sont depuis devenus une force de combat autonome avec laquelle il faut compter et leurs raids hors et dans le Maëlstrom sont de plus en plus fréquents et plus sanglants au fil des ans. mais ce qui inquiète parfois plus l'Inquisition, c'est le nombre de Space Marines, parfois d'escouades entières, qui disparaissent réguliérement, pour réapparaître un peu plus tard dans les armées de Huron.

Les routes commerciales passant à proximité du maelstrom ont dû adopter un systéme de convois. Des dizaines de vaisseaux marchands se rendent à des destinations périlleuses comme Morgan's Reach, Taruga VI, Verkruz et Zathatethus sous la protection de la Flotte impériale, et ces mesures compliquent grandement la tâche de Huron et de ses pirates.

Les Red Corsairs sont devenus par nécessité plus patients. Ils choississent mieux leur proie et attendent le bon moment pour s'en emparer, tendant des piéges pour écarter les navires d'escorte. Lorsque le raid est commandé par huron en personne, les opérations sont bien plus expéditives. On raconte qu'ils n'hésite pas à s'en prendre à des convois trés bien protégés, exploitant la vitesse et le poids du nombre pour submerger sa proie avant que l'escorte ne puisse intervenir. Les Red Corsairs gagnent ainsi continuellement en puissance et le nom de Huron Sombrecoeur est murmuré avec crainte dans de nombreux secteurs.