LE CHAOS

Le Chaos représente une force universelle incarnée par les entités malveillantes intelligentes constituées d'énergie psychique dans les univers de fiction créés par Games workshop : Warhammer 40000. Pour les gens du commun, le terme Chaos renvoie à des légions de mutants, de guerriers du chaos, de monstres et de démons. En fait, il s'agit d'une force corruptrice plus indicible, qui stimule la part sombre de chaque individu.

 

Warp

Le Chaos

 


 

Chapitrage :

1- L'Age du Chaos

2- L'Ordre et le Chaos dans Warhammer 40000

 


 

Le Chaos

 

1- L'Age du Chaos :

L'âge du chaos a débuté sur la terre avec la chute des Anciens, une civilisation d'avant le monde, d'origine extra-terrestre et qui a façonné par le biais des slanns, les maîtres des hommes lézards, le monde de Warhammer et ses peuples. Les anciens étaient à la fois experts en technologie et en magie et utilisaient pour se déplacer des « portails » magiques, qui sur terre étaient situés au niveau des pôles, donnant sur une autre dimension, l'espace intermédiaire (le Warp de Warhammer 40000 ou Immaterium pour les esprits humains). Les espaces intermédiaires ne sont pas vides, ils renferment les Royaumes du chaos, des univers où les lois de la physique n'ont pas d'emprise, et où vivent les dieux et les démons, des entités issues de la pure énergie de leur monde. Les Anciens connaissaient ces dangers et comment s'en prémunir.

Il y a 7000 ans selon le Calendrier Impérial, quelque chose s'est produit dans la machinerie des portails, et les barrières qui empêchaient les entités des espaces intermédiaires d'entrer dans le monde réel ont sauté. On ne sait pas très bien ce qui est à l'origine de ce cataclysme: panne, intrusion etc. Mais avec l'écroulement des portails, et ce faisant l'effondrement des pôles, des passages s'ouvrirent, permettant aux démons de pénétrer l'univers matériel, ce qui amena l'avènement du chaos sur terre et précipita la fin des Anciens. Les Anciens, qui avaient appris à leurs serviteurs Slanns à utiliser les vent de magie durent partir et nul ne sut jamais ce qu'il advint d'eux; certains pensent qu'ils furent détruits par la puissance dévastatrice du chaos, d'autres qu'ils parvinrent à atteindre un nouveau plan d'existence mais personne ne put prouver ces hypothèses.

À partir de ce moment, les dieux et les démons purent se manifester, en parti, sur Terre et gagner des fidèles. Tous, loin de là, n'étaient pas mauvais ou malveillants et tous n'étaient pas puissants. Mais sans les barrières qui les retenaient autrefois de l'autre côté de la réalité, les dieux et les démons du chaos ont pu commencer à œuvrer pour la destruction du Vieux monde. Quant aux Slanns, ils n'étaient qu'une poignée, organisé en générations créées par les anciens. Ces derniers parti, aucune nouvelle générations ne fut créée, se faisant, même les plus jeunes Slanns se souviennent d'une époque antérieure aux nains et aux elfes. Encore maintenant, ils continuent à se plonger dans des transes de plus en plus longues afin de percer la volonté des Anciens pour ce monde et poursuivre leur œuvre.

Officiellement, il existe un portail du chaos au pôle nord de la planète de Warhammer, car les anciens avaient installé aux pôles leurs plus grands portails. Mais les détails de l'univers du jeu de rôle Warhammer laissent penser qu'il en existe un autre au pôle sud. Du portail nord sortent des démons et d'autres horreurs, l'influence corruptrice de ce portail est telle qu'elle a refaçonné entièrement les désolations du nord (ou désolations du chaos) en une terre hostile où les lois de la physique et de la nature sont elles-mêmes remises en question. De ce lieu maudit sortent toutes sortes de démons prêts a dévorer ce monde.

 

Le monde du chaos

L'Oeil de la Terreur

 

 

L'Ordre et le Chaos dans Warhammer 40000 :

Le principe du Chaos s'oppose à celui de l'Ordre, et les dieux des deux bords sont ennemis jurés. Au début de l'âge du Chaos, les divinités de l'Ordre et du Chaos se sont affrontées dans des combats sans merci, et au gré des victoires des uns et des autres, les portails du chaos rétrécissaient ou s'élargissaient. L'Ordre n'est en fait qu'une des infinies possibilités qu'offre le chaos, mais il est aussi la négation du principe du chaos: vie, pérennité, organisation, éternité, là où le chaos n'est que changement, désordre, mort et destruction. Aux yeux des divinités de l'Ordre, tout changement ou altération n'est que le fruit de l'action du chaos, y compris le vieillissement et la mort des êtres vivants.

Aujourd'hui, les dieux de l'ordre n'ont que peu d'adorateurs dans le Vieux Monde car les dogmes de ces cultes sont particulièrement extrêmes et parce que les principes d'adoration de l'ordre dépassent, et de loin, la compréhension humaine. Les principaux dieux de l'Ordre (peu décrits par ailleurs) sont illuminas, maître de la lumière éternelle, Arrianka, déesse de la discipline (vaincue par un dieu du chaos dont on a oublié le nom et enterrée quelque part sur la terre dans un tombeau aux clefs magiques), et surtout Solkan, le seigneur de la vengeance. Ce dernier a un peu plus d'adeptes que les autres en la personne des répurgateurs, une classe de personnage particulière vouée à l'éradication de toute influence du chaos. Les populations du Vieux Monde se méfient généralement des adeptes de l'Ordre, qu'ils considèrent comme de dangereux exaltés, ou dérangés mentalement. D'autres approuvent secrètement leurs actions.