Mutilators

"Pourquoi manier une arme quand vous pouvez en devenir une ?"

Mutilator de la Death Guard

 

Les Mutilators :

Les mutators sont hauts prêtres de la masse et de la lame. On prétend que le premier de cette caste aurait été un terminator des légions renégates, spécialiste du corps à corps, qui, comme tous ceux qui nourrissent une obsession dans le Warp , serait-devenu l'incarnation des pulsions meurtrières enfouies dans son coeur.

Tous ceux qui se délectent de dispenser la mort de prés en sont affectes tôt ou tard. L'impact d'une masse sur une tête sans protection, la chair qui cède face à la pointe d'une lame, la morsure sanglante d'une hache; même le space marine le plus fervent ne peut réfuter la sensation grisante que procure cette brutalité. une vie de combats incessants peut conduire à une dangereuse addiction à de tels actes de violence, et lorsque l'on étend cette période à plusieurs siècles, les effets sur la psyché peuvent être dynamiques.

Pour ceux qui ont trouvé refuge dans le Warp, cette psychose est amplifiée au-delà de l'entendement. Les guerriers qui en sont affligés peuvent entamer leur descente dans les affres de la folie par une maintenance de leurs armes entre les combats, en allant jusqu'a enchaîner à leur équipement voire en refusant de se séparer de leurs instruments favoris en toutes circonstances. Ces individus aux pulsions dangereuses sont des proies faciles pour la corruption du Chaos, et il ne faut guère de temps avant que leurs armes fusionnent avec leur corps pour devenir une partie d'eux-mêmes aussi immuable qu'une main chez un humain ordinaire. Au fil du temps, ces experts du corps à corps ont plus en commun avec leurs armes de prédilection qu'avec leurs frères de bataille. Emplis de désillusion quant à la nature instable de l'homme, ils s'en remettent à la pureté des lames. Puis, les années accomplissent leur oeuvre en effaçant toute humanité de ces combattants, pour en faire des arme vivantes.

Ce ne sont là que les premiers pas sur la voie du mutilator. Tandis que s'opérent les changements physiques, l'âme du guerrier fusionne avec l'esprit de massacre et de destruction qui baigne son attirail. Même le plus petit scalpel a une résonance psychique dans le Warp, un éclat qui grandit à mesure qu'il cause des blessures. Les armes les plus anciennes, après avoir fait couler le sang d'innombrables victimes, possèdent ainsi un esprit martial rudimentaire bien que tenace, et avide de combats. Une relique peut même développer une conscience limitée, ou être possédée par une soif de bataille surpassant celle de son porteur.