Asphodel l'Héritier

 

Historique de Asphodel l'Héritier :

Les origines de fondation du culte de Asphodel l'Héritier sont aujourd'hui inconue des archives Impériale. Asphodel l'héritier et ses hordes de cultistes, ont fait irruption lors de  la deuxième phase de la croisade des Mondes de Sabbat.  C'est lors de l'opération tonnerre, sur le monde de Ashek II en 756.M41, que les forces de la Garde Impériale ont été confronté à Asphodel l'Héritier.

L'armée de Asphodel l'Héritier est composée essentiellement de hordes de cultistes fanatiques qui façonnent des engins de guerre démoniaques, qui déchirent la chair et les os des fantassins. Le Général Miltant en Charge de la reconquête de Azhek II, a très vite demandé du renfort. Le Maître de Guerre Slaydo, répondit en fournissant trois brigades de blindés de la 45éme Mershan et 2éme régiments de Narmenian lourds. Mais les brigades de blindés échouérent et le conflit entre la Garde et Asphodel s'enlisa. Devant cette situation, Slaydo dépécha un escadron complet de Titans du Collegia Titanica. Trois mois entiers, furent nécessaire à Légion Titanique pour terminer la reconquête de Azhek II. Lors de la défaite, Asphodel s'enfuit  de Azhek II, avec une petite partie de ses troupes.

C'est sur Balhaut en 765.M41, lors de l'opération "tempête enfer" que Asphodel refit surface à la tête d'une nouvelle horde de cultistes. L'affrontement entre les forces chaotiques de l'Archonte Nadzybar et ses Magisters (Sholen Skara, Asphodel l'Héritier....) débutat. Le Maître de Guerre Slaydo conduit personnellement les forces de la Garde et le Chapitre Astartes de la Silver Guards au coeur de la forteresse de l'Oligarchie. Le Maître de Guerre Slaydo affronta l'Archonte Nadzybar durant le neuviéme jour, Slaydo tua l'Archonte mais fut mortellement bléssé durant l'affrontement.

Aprés la mort de l'Archonte, les forces du chaos furent mises en déroute par les forces Impériale. La plupart des Magisters furent traqués et exécutés, hormis Sholen Skara et Asphodel l'Héritier qui avaient abbandonés l'Archonte lors de la prise de l'oligarchie. 

Asphodel trouva exil sur la planéte de Verghast ou il s'introduit dans la cité-ruche de Ferrozoica. Il attisa la haine des habitants de Ferrozoica, envers la cité-ruche concurrente de Vervun. Asphodel corrompit rapidement les Ferrozoicants.

Le Magister conduisit sa hordes de cultistes Ferrozoicant dans un guerre contre Vervun en débutant par un bombardement préliminaire de la cité-ruche. La moitié de la ville fut dévasté, lors du bombardement.

Mais l'impérium réagit rapidement à la menace que représentait Asphodel et ses hordes de cultistes. Macaroth dépécha pour la défense de Vervun, des régiments du Premier et Unique de Tanith et des régiments Volponien.

Mais Asphodel avait plus d'un tour dans son sac et il débuta l'assaut en envoyant sur les cogitateurs de la cité des messages chaotique, déstabilisant ainsi les Gardes Impériaux.

Le bouclier de la cité fut également désactivé, grace l'infiltration d'Asphodel dans l'esprit du défenseur de la cité-ruche Salvator Sondar. La chute du bouclier et l'avancée d'Asphodel semblait marquer la fin de Vervun. Le Seigneur Général Millitant Noches Sturm, en charge sa défense de Vervun, pris lui même la fuite.

C'est le Colonel Commisaire Ibram Gaunt, qui en l'absence de tout commandement pris la défense de Vervun en main. Il réorganisa la défense de Vervun en peu de temps et dirigea une équipe d'infiltration pour éliminer Asphodel l'Héritier.

C'est lors de cette mission d'infiltration, que Gaunt parvint à s'infiltrer au coeur du véhicule de commandement d'Asphodel. Les troupes de la Garde se frayérent un chemin à travers les ponts de commandement jusqu'a trouver Asphodel. Un duel épique entre le Colonel Commissaire Gaunt et Asphodel l'Héritier débuta, bien que gravement bléssé, Gaunt tua finalement Asphodel d'un coup d'épée énergétique.

La mort d'Asphodel, déstabilisa les cultistes qui furent repoussés hors de Vervun, par les défenseurs Impériaux. L'appui de la flotte Pacificus, qui arriva quelques jours plus tard en orbite, permit la reconquête de Verghast et la destruction des derniers cultistes de Asphodel l'héritier.

 Asphodel l'Héritier

 

Recrutement des Cultistes de Asphodel l'Héritier :

Asphodel est un Magister puissant et brillant qui ne manque pas de charisme lorsqu'il faut pousser le mécontentement des foules pour servir ses sombres desseins. La rebellion couve dans le coeur aigri de tout le monde civilisé, et il ne lui faut guére qu'une étincelle pour l'embraser. Lorsque c'est le cas, le Chaos s'empresse alors de changer les hommes désespérés en fidéles serviteurs des dieux sombres.

A de rares exceptions prés, les cultistes du chaos de Asphodel l'héritier, se retrouvent sous diverses formes dans l'Impérium. ils ressemblent à des humains ordinaires à première vue, mais leurs vêtements dissimulent leur peau tatouée et marquée de symboles insoutenables pour les fidèles de l'Empereur. Les promesses de gloire des puissances de la ruine sont toujours promptes, et même l'initié du plus bas étage qui sait se battre aux côtés de ces guerriers légendaires, peut attirer sur lui le regard des dieux sombres.

Asphodel sait le quotidien des citoyens impériaux est si morne que la simple évocation d'un ordre nouveau peut les envouter. Puis la guerre éclate et les cultistes réunis en gangs se ruent au combat et supprime le pouvoir en place.  La méthode de corruption d'Asphodel à déjà fait ses preuves, ses hordes de cultistes ont fait des ravages sur Azhek II, Balhaut et Vergasht lors de la Croisade des Mondes de Sabbat.

 

Formation des cultistes de Asphodel l'Héritier :

Les cultistes d'Asphodel ne possédent aucune formation militaire comme le Pacte de Sang ou les Fils de Sek. Il ne représentent qu'une masse grouillante de vie sacrifiable pour le Magister.

 

Doctrine de combat de Asphodel l'Héritier :

Les cultistes de Asphodel sont des fanatiques avant tout, ils sont munis d'armes à feu primitives, les plus charpentés d'entre eux maniant les mitrailleuses, voire des lance-flammes industriels. Malgré cet arsenal rustique, les cultistes d'Asphodel sont souvent capables de défaire un ennemi supérieur sous le poids de leur nombre. Un cultiste au service du Chaos est prêt à donner sa vie sans hésitation pour la cause de son maître. Il se jettera dans la bataille avec une hargne et un courage décuplée.

 

Organisation du culte de Asphodel l'Héritier :

L'organisation du Culte d'Asphodel l'hérétier ne fonctionne pas sur un modéle de hiérarchie militaire, comparable au Pacte de sang ou des Fils de Sek. L'entitée d'Asphodel l'Héritier ne compte que des milliers, voir des milliards de cultistes qui obéïssent comme des fanatiques au Magister Asphodel.

 

L'Anarque ou le Magister :

L'Anarque ou le Magister est l'adjoint l'Archonte, il représente son lieutenant d'une certaine façon. L'Arnaque est l'équivalent d'un général au sein des armées du Chaos. Les Anarques ne sont ni plus, ni moins que des Magister qui remplissent un rôle militaire. L'Arnaque ou le Magister se dévoue à son dieu tutélaire en échange de faveurs incertaines des Puissances du Chaos. En échange de sa loyauté, il gagnera des fidèles et des récompenses comme un Champion. Cependant, contrairement à un Champion, il a peu de chances de pouvoir utiliser ses récompenses. Fatalement, lourdement muté par ses attributs chaotiques, il ne pourra peut-être plus apparaître en public. Heureusement, d'ici là il sera sans doute le leader d'une corporation ou d'une organisation légitime immense et riche, et son isolement pourrait être interprété comme une habitude excentrique d'un homme puissant.

Le Magister communique avec sa Puissance via des transes, des rêves et des divinations. Certains utilisent le terrible Tarot Chaotique, une version blasphématoire du Tarot Impérial utilisé par les serviteurs de l'Imperium. Si le Patron favorise son esclave, il peut lui donner un familier qui servira d'intermédiaire entre le cultiste et son Patron. Les familiers prennent toutes sortes de formes étranges : les animaux sont communs, les petits démons ne sont pas inconnus, mais même des objets comme une épée démon sont parfois donnés comme familiers. Par le biais de transe, de divination ou d’un familier, le Patron informe et donne des instructions à son serviteur. Ces informations sont vitales pour le Magus, lui donnant une idée sur ce que ses ennemis préparent et comment éviter les dangers possibles. Plus important, le Patron est capable d'offrir des conseils sur les événements futurs, donnant au Magister des avantages considérables sur ses rivaux commerciaux. Par le biais de jeux d'argent, par exemple, un Magister peut gagner autant d'argent qu'il le désire, tant que son Patron désire que son esclave monte en puissance.

Quand un Magister voit son pouvoir grandir, il peut trouver son empire de fidèles trop vaste pour le contrôler. Une fois qu'il commence à acquérir des attributs qui le défigurent, il ne sera plus capable de s'occuper lui-même des étrangers, et il devra trouver un second pour s'occuper de ces tâches à sa place. Cet individu est connu sous le nom d'acolyte. L'acolyte est le serviteur et commandant le plus digne de confiance du Magister. En raison des risques de trahison par ses propres membres du culte, le Magister préférera souvent rester caché de la plupart de ses propres fidèles. Un Magister peut continuer à diriger le culte derrière la scène en utilisant son acolyte comme intermédiaire. Par conséquent, le Magister n'est jamais vu par les membres du culte et reste une source mystérieuse de savoir et de puissance à laquelle l'acolyte seul a accès. Si, en raison d'attributs chaotiques, le Magister a tellement muté qu'il se change en Rejeton du Chaos, alors l'acolyte continuera à diriger le culte au nom du Magus. Ce n'est pas parce que le Magus est un Rejeton du Chaos que cela l'empêche de constituer le centre du culte : son apparence inhumaine et sa puissance peuvent lui servir de preuve des faveurs divines dont il est l'objet !

 

Le Cultiste :

Les masses grouillantes de l'Impérium ont colonisé la galaxie de part en part. Des milliards de milliards d'âmes travaillent nuit et jour dans un univers de plus en plus hostile. Des cités-ruches vertigineuses fermentent sous la surpopulation, des hab-complexes s'étendent sur des continents entiers, et des mondes industriels crissent sous l'effort d'innombrables ouvriers surveillés par le regard impérieux de leurs seigneurs et maîtres. mais les adeptes de l'ordere établi ne peuvent être partout à la fois. Un régime aussi restrictif et oppressif que l'Impérieum est propice aux inssurections, et certains poussent le mécontentement des foules pour servir leurs sombres desseins. La rebellion couve dans le coeur aigri de tout le monde civilisé, et il ne lui faut guére qu'une étincelle pour l'embraser. Lorsque c'est le cas, le Chaos s'empresse alors de changer les hommes désespérés en fidéles serviteurs des dieux sombres.

A de rares exceptions prés, les cultistes du chaos se retrouvent sous diverses formes dans l'Impérium. ils ressemblent à des humains ordinaires à premiére vue, mais leurs vêtements dissimulent leur peau tatouée et marquée de symboles insoutenables pour les fidéles de l'Empereur. lorsque les Space Marines du Chaos arrivent sur une planéte, la véritable nature des cultistes est dévoilée. Les promesses de gloire des puissances de la ruine sont toujours promptes, et même l'initié du plus bas étage qui sait se battre aux côtés de ces guerriers légendaires, peut attirer sur lui le regard des dieux sombres. Les cultistes s'équipent alors d'armures improvisées et d'armes de contrebande pour renverser l'Impérium, un hab-bloc aprés l'autre. Des régiments de fortune s'organisent autour de démagogues, car le quotidien des citoyens impériaux est si morne que la simple évocation d'un ordre nouveau peut les envouter. Puis la guerre éclate et les cultistes réunis en gangs se ruent au combat munis d'armes à feu primitives, les plus charpentés d'entre eux maniant les mitrailleuses, voire des lance-flammes industriels. Malgré cet arsenal rustique, les cultistes du Chaos sont souvent capables de défaire un ennemi supérieur sous le poids de leur nombre et de leur féroce désir d'éventrer l'Impérium. Rares sont ces humains crédules à réaliser que les meneurs charismatiques qui leur ont promis l'éternité sacrifieront leurs vies sans hésitation, comme ils dispenseraient de vulgaires munitions.

Comme le souligne l'Ordo Heriticus, la branche de l'Inquisition spécialisée dans la traque des sorciers , les cultistes du Chaos peuvent surgir de n'importe quel milieu. Soldats psychotiques, coupe-jarrets des gangs des ruches, nobles décadents, déserteurs, abhumains persécutés ou mutants reclus, tous se tournent vers le Chaos pour améliorer leur sort. Aprés tout, même un homme sans possession aura toujours son âme à offrir. Les dons reçus par les plus puissants cultistes sont comparables à ceux octroyés à leurs maîtres space marine du Chaos ; des muscles de métal, un fléau tentaculaire à la place de la langue ou une tête cornue bestiale. Tous exercent leur esprit et leur corps pour le jour ou les favoris des dieux sombres les mèneront vers un futur lugubre et glorieux, lorsqu'ils se dresseront contre l'Impérium qu'ils exécrent et mettront la galaxie à feu et à sang.

 

Uniforme du culte de Asphodel l'Héritier :

Les cultistes d'Asphodel, se retrouvent sous diverses formes. Ils ressemblent à des humains ordinaires à premiére vue, mais leurs vêtements dissimulent leur peau tatouée et marquée de symboles insoutenables pour les fidéles de l'Empereur.

Les archives Impériales ne font pas mentions des tenues portées par les cultistes d'Asphodel sur Hazhek II et Balhaut. En revanche pandant la campagne de Verghast ,des récits ont été rapporté par des Gardes Impériaux ayant combatus les troupes Zoicanes lors de la défense de Vervun en 766.M 41.

Le soldat d'infanterie Ferrozoicant, porte est un treilli et une veste de couleur ocre. Un casque-crâne et une armure de plastek légére.

Le soldat Zoicant, opérant dans un blindé, porte un treilli de couleur noir, il posséde le même équipement que le soldat d'infanterie hormis le sans casque-crâne. L'opérateur de blindé Zoicant poséde un crâne couvert d'implant,  qui lui permet de relayer les messages du chaos sur les ondes gardant ainsi le côntrole sur son armée.

 

Armement des cultistes de Asphodel l'héritier :

Equipement des Soldats (Léger) :

Selon la planéte d'origine du culte d'Asphodel les ressources ne sont pas les mêmes, les cultistes sur Azhek II et Balhaut étaient munis d'armes à feu primitives, les plus charpentés d'entre eux maniant des mitrailleuses, voire des lance-flammes industriels. Concernant le corps à corps ils sont équipés de couteaux, machettes, hachettes, tout ce qui peux trancher en somme.

Sur Verghast les ressources d'Asphodel sont plus importantes, il bénéficie de nombreuses usines.

Le soldat Zoicant est donc équipé d'un fusil laser ou d'un fusil d'assaut. Il peur être équipé de pistolets laser ou d'une arme de poing, d'une musette contenant cinq à six grenades à manche.

Le soldat du Zoicant est également doté d'une baïonnette, d'un couteau, d'une hache ou d'un sabre pour le combat au corps à corps.

 

Equipement des Soldats (lourd) :

Les soldat emploient de nombreuses armes lourdes, dont des auto-cannons, des lance-flammes, des mortiers et des lance-missiles.

 

Véhicule de Asphodel l'Héritier :

Blindée léger

Les blindés légers, zoicants sont d'une livrée ocre, ils sont légers et rapides, couverts de filets de camouflage. Ils sont conçu spécifiquement pour apporter un soutien à l'infanterie, grâce aux canons jumelés de petit calibre montés en tourelles très à l'arriére de leur coque.

 

Batterie roulante

Arme infernale, mue par un moteur gyroscopique et stabilisée par des moteurs antigrav. Le pilote se situe au centre de la roue dans un cockpit isolé. La batterie traverse ainsi le champ de bataille à toute vitesse, ses armes à plasma tirant dans toutes les directions.

 

Chars d'assaut

Les zoicants emploie des Chars lourds d'une livrée ocre, couverts de filets de camouflage. Ils sont conçu spécifiquement pour apporter un soutien aux blindés léger, grâce aux canons laser jumelés de gros calibre montés en tourelles très à l'arriére de leur coque. Ils permettent également de venir à bout d'objectif conséquent ou de char lourd ennemis.

 

Malheur machine ou Engin démoniaque :

Asphodel l'hérétier montre une prédilection toute particuliére pour le déploiement d'engins de guerre grotesques en forme de pointe ou de pyramide.

Il s'agit en général d'une structure mobile, en forme de pyramide, extrémement lente, possédant un blindage épais. Des cannaux gisgantesques sont montés au niveau de la coque avant du véhicule et des armes à rayon sont montés sur les flancs.

La baie d'armement frontal est reliée aux sections principales de commandement par un longue rampe, si large qu'un Leman Russ pu y grimper, peinte dans un rouge mat, la couleur de la viande, et ponctuée tous les vingt métres par des cadres de poutrelles épaisses. Le sol est toujours fait du même grillage avec des tuyéres d'alimentation sur le dessous. De chaque côté des portes anti-explosion, des cabines de service montent et descendant dans leurs cages circulaires. Les monte-charge lourds sont occupés à monter les obus depuis les magasins de munitions sis dans le ventre de la pointe jusqu'aux postes d'artillerie du haut des pentes. Les cloissons métalliques de la rampe d'accés sont couvertes d'emblémes compliqués, des runes êtranges et perturbatrices du Chaos sont taillés dans l'os sertis, dans le métal, puis polis pour briller comme de la nacre.

 

Personnage notable du culte de Asphodel l'Héritier :

Asphodel  l'Héritier : 

Asphodel l'Héritier est l'un des Magisters les plus doués de l'Archonte Nadzybar, sur le plan tactique. L'Archonte lui même le gratifie du titre honorifique de "Héritier" durant les premiéres années de la croisade.

Il faut savoir que Asphodel ne dirige pas de culte du chaos, structuré comme le Pacte de Sang du Gaur ou les Fils de Sek. Il s'introduit tout simplement sur une planéte et corrompt ses habitants, en formant des cultes chaotiques, puis des hordes de cultistes qui renversent rapidement le gouvernement en place.

Durant ses campagnes sur Azhek II, Balhaut et Verghast, Asphodel montre une prédilection toute particuliére pour le déploiement grotesques d'engins de guerre démoniaques. Certains spéculent que par le passé Asphodel aurait eut des liens avec un Monde-Forge ou même un Culte du Mechanicus lui-même

Asphodel participera à trois campagne dans le secteur des mondes de Sabbat, Azhek II en 756.M41 qui se soldera par un échec face aux légions titaniques du  Collegia Titanica.

C'est sur Balhaut en 765.M41 que Asphodel refit surface, à la tête d'une nouvelle horde de cultistes. L'affrontement entre les forces chaotiques de l'Archonte Nadzybar et ses Magisters (Sholen Skara, Asphodel l'Héritier....) débutat. Le Maître de Guerre Slaydo conduit personnellement les forces de la Garde et le Chapitre Astartes de la Silver Guards au coeur de la forteresse de l'Oligarchie. A l'aube du sixiéme jour, Asphodel abandonna à son sort l'Archonte Nadzybar et s'enfuit de la planéte en laissant ses hordes de cultistes sans commandant. Le Maître de Guerre Slaydo s'appuya sur la fuite d'Asphodel et de Sholen Skara pour progresser dans les défenses ennemies. Le vieux Slaydo affronta l'Archonte Nadzybar à l'aube du neuviéme jour, Slaydo tua l'Archonte mais fut mortellement blessé durant l'affrontement.

Aprés la mort de l'Archonte Nadzybar, une guerre éclata au sein des différentes factions du Chaos, Asphodel se lança dans la bataille pour conquérir le titre d'Archonte. Mais c'est Urlock Gaur et le Pacte de Sang qui sortirent victorieux de cette lutte de pouvoir. 

Aprés cet échec cuissant, Asphodel s'enfuit sur la planéte de Verghast ou il s'introduit dans la cité-ruche de Ferrozoica. Il attisa la haine des habitants de Ferrozoica, envers la cité-ruche concurrente de Vervun et corrompit rapidement les Ferrozoicants.

Le Magister conduisit sa hordes de cultistes Ferrozoicant dans un guerre contre Vervun en débutant par un bombardement préliminaire de la cité-ruche. La moitié de la ville fut dévasté, lors du bombardement. Mais l'impérium réagit rapidement à la menace que représentait Asphodel et ses hordes de cultistes. Macaroth dépécha pour la défense de Vervun, des régiments du Premier et Unique de Tanith et des régiments Volponien.

Mais Asphodel avait plus d'un tour dans son sac et il débuta l'assaut en envoyant sur les cogitateurs de la cité des messages chaotique, déstabilisant ainsi les Gardes Impériaux.

Le bouclier de la cité fut également désactivé, grace l'infiltration d'Asphodel dans l'esprit du défenseur de la cité-ruche Salvator Sondar. La chute du bouclier et l'avancée d'Asphodel semblait marquer la fin de Vervun. Le Seigneur Général Millitant Noches Sturm, en charge sa défense de Vervun, pris lui même la fuite.

C'est le Colonel Commisaire Ibram Gaunt, qui en l'absence de tout commandement pris la défense de Vervun en main. Il réorganisa la défense de Vervun en peu de temps et dirigea une équipe d'infiltration pour éliminer Asphodel l'Héritier.

C'est lors de cette mission d'infiltration, que Gaunt parvint à s'infiltrer au coeur du véhicule de commandement d'Asphodel. Les troupes de la Garde se frayérent un chemin à travers les ponts de commandement jusqu'a trouver Asphodel.

Asphodel l'héritier est décrit par le Colonel-Commissaire Gaunt comme une créature sombre et démoniaque, d'environ six métres de hauteur. Ses mains sont gantées de métal et des flammes chaotiques dansent à ses pieds. Il est porteur d'une cape de soie fastueusement brodée et d'un long masque percé de deux fentes, qui s'évasent vers le haut et se sépare en deux cornes polies.

Lorsqu'il de son duel contre Gaunt, les déplacements d'Asphodel ne dégagent aucun son, il entraine derriére lui une espéce de deuxiéme cape ténébreuse qui déchire les os et la chair. L'Héritier posséde une force incroyable et il estcapable de broyer un homme d'une seule main. 

Un duel épique entre le Colonel Commissaire Gaunt et le démoniaque Asphodel l'Héritier débuta. Asphodel l'Héritier est tué par Gaunt d'un coup d'épee energétique en pleine poitrine dans son véhicule de commandement.

A la mort d'Asphodel, les troupes de cultistes de Ferrozoica sont égarés, en déroute, sans plus personne pour les conduire, l'invasion est stoppée. Certains se suicident, ou restent à errer sur le champ de bataille, des millions d'autres s'évéillent comme d'un mauvais réve et repartent vers les prairies sans but et sans destination.

La flotte de soutien Pacificus arrive au 50éme jour et permet par ses millions de troupes de la Garde, la reconquête de Verghast et la destruction des derniers cultistes de Asphodel l'héritier.