TZEENTCH
Tzeentch est une des quatre divinités majeures du Chaos. Il est associé à l'espoir et aux intrigues. Il est principalement associé aux Thousand Sons.

 

 

 Tzeentch

 


 

 Chapitrage :

1- Description de Tzeentch

2- Rivalitées de Tzeentch

3- Le Culte de Tzeentch

4- Le Temple de Tzeentch

5- Les Démons de Tzeentch

  • 5.1- Les Démons Majeurs
  • 5.2- Les démons Mineurs
  • 5.3- Les Bêtes et Montures démoniaques

6- Les Armées de Tzeentch

  • 6.1- Légion de Tzeentch : Thousand Sons
  • 6.2- Warbands de Tzeentch

7- Personnages Notables de Tzeentch

 


 

Tzeentch

 

1- Présentation des Dieux du Chaos :

Dans le Warp, les pensées semblables les unes aux autres fusionnent et s'écoulent telles des ruiseaux. Elles forment des cascades de désir ou d'angoisse, des lacs de heine et des torrents d'orgueil. Depuis desmilliards d'années, le sac et le ressac de ces émotions se succédent dans l'immatérium, et leurs énergies ont fini par donner naissance à des créatures étranges.

Ces êtres immatériels d'abord guidés par leur propre instinct se dotérent peu à peu d'une conscience propre, et c'est ainsi que naquirent les dieux du Chaos : des entités psychiques créées par les rêves et les cauchemars des mortels. Tandis que les races qui peuplaient la galaxie prospéraient, leurs espoirs, leur colére et leur amour nourrient grassement les Dieux du Chaos et décuplérent leurs pouvoirs, si bien qu'ils parvinrent a pénéterer les rêves des mortels pour exiger d'eux adoration et servitude.

La puissance d'un dieu du Chaos croît grâce aux actions et aux pensées des mortels. Ceux qui vénèrent un dieu du Chaos sont récompensés par des présents et des pouvoirs en tant que Princes Démons. Lorsque les dieux du Chaos s'affrontent dans le Warp, leurs serviteurs font de même dans le monde matériel. Les vainqueurs renforcent la puissance de leur divinité tutélaire, bien que parfois la victoire ne soit pas nécessaire, et que seuls comptent leur sacrifice et les combats qu'ils ménent.

En effet, lorsqu'un serviteur du Chaos meurt, son esprit ne disparaît pas dans le Warp comme les autres. Puisqu'il est lié à son dieu, l'imortelle énergie de son âme est aspirée par celui-ci afin de le sustenter et d'accroître son pouvoir.

Les dieux sombres du Chaos sont actuelleement quatre, il y a Slaanesh (Dieu du plaisir et du désir), Tzeentch (Dieu du changement et de la magie), Khorne (Dieu du sang et des massacres), et Nurgle (Dieu de la maladie et de la pourriture).

 

 

2- Présentation de Tzeentch :

Tzeentch est un des quatre dieux majeurs du Chaos, représentant la vitalité et la volatilité du changement. Tzeentch est fortement lié aux concepts de sorcellerie et de magie, ainsi que les mutations changeantes et les intrigues complexes et ambitieuses.

Dans son esprit, Tzeentch lit les espoirs et les plans de chaque mortel et chaque nation ; et par le biais de ses plans complexes et ses manipulations, il altère le cours de l'Histoire pour atteindre un plan génial insaisissable pour le commun des mortels.

Physiquement, sa description a évolué dans l'univers de Games Workshop. En effet, pendant longtemps il a été représenté par un homme sans tête dont le visage était sur le buste et au-dessus duquel poussaient deux cornes. Sur tout son corps, on pouvait voir des visages changeants répétant ce que disait le dieu mais avec des nuances. Le tout suspendu au-dessus de fil du destin. Mais récemment, il a été décrit comme n'ayant choisit aucune forme physique et apparaissant comme un nuage ou des flammes, ou alors vu sous la forme d'un serpent qui s'enroule et s'entortille pour représenter le changement incessant.

 

 

3- Rivalitées de Tzeentch :

Tzeentch s'oppose principalement au dieu Nurgle. Tandis que Tzeentch croit au changement et à l'évolution, les préceptes de Nurgle repose sur la déchéance et la mortalité inéluctables. Tzeentch s'oppose aussi dans une moindre mesure à Khorne qui ne supporte pas la magie et les intrigues.

 

 

4- Les Cultistes de Tzeentch :

Les cultistes les plus notables de Tzeentch sont les membres de la légion chaotique des Thousand Sons dont la plupart ont été réduits à l'état d'armures vivantes par le puissant sort appelé Effacement d'Ahriman. Les autres mortels vouant un culte à Tzeentch sont particulièrement dangereux parce qu'à leur puissance physique s'ajoute des pouvoirs magiques supérieurs. Le symbole de Tzeentch comporte des courbes et pointes représentent le changement et la conclusion.

 

 

5- Le Dédale de Tzeentch :

Le Dédale de Tzeentch est le domaine de Tzeentch au sein du Warp. Ce dédale est formé à partir de la structure brute de la magie, construit sur le mensonge et la conspiration. De tous les paysages de l'Immaterium, ce domaine est le plus étrange et incompréhensible. La présence du dédale se ressent dans tous les domaines démoniaques. Des avenues changeantes de toutes les couleurs se croisent et s'entrecroisent dans le domaine de Tzeentch. Des chemins cachés construits sur les mensonges et les manigances permettent de sortir du dédale et d'entrer les territoires des autres dieux, unifiant les Royaumes du Chaos. Le dédale lui-même n'a pas de gardien démoniaque. Ses passages illusoires sont une barrière suffisante pour se protéger de tout intrus ne disposant pas d'un esprit excessivement puissant. Ses corridors brillants reflètent non seulement la lumière mais aussi l'espoir et la misère, les rêves et les cauchemars. Le labyrinthe ne se contente pas de réfléchir mais déforme également, détruisant espoir et but en démence et désespoir. Le labyrinthe bouge et se réarrange en fonction des ineffables plans de Tzeentch. Ceux qui sont perdus dans le dédale peuvent y déambuler pour l'éternité, leur esprit brisé, leurs rêves détruits par leur propre ambition. Au centre du dédale, caché aux yeux de ceux qui n'ont pas eu la chance de la trouver, se dresse la Forteresse Impossible. L'architecture du bastion est constamment remplacée par de nouveaux murs, portes et flèches plus improbables les uns que les autres. Les portes et autres entrées sont autant de bouches affamées qui se referment pour l'éternité quelques instant après, bloquant tout accès. Au sein de la forteresse, le temps et l'espace n'existe pas et la gravité change constamment voire disparait. Des lumières de toutes couleurs, et même de couleur qui n'existe pas de l'univers réel jaillissent de chaque mur. Pour les mortels, enfermés dans leur corps physique, la forteresse est impénétrable. Les hommes deviennent fous tandis que leurs corps peuvent imploser ou être déchirés par les pensées de Tzeentch. Les démons immortels eux-même éprouvent des difficultés pour endurer l'horreur perverse de la Forteresse et seuls les Ducs du Changement peuvent se déplacer dans ses corridors sans danger. Seuls les démons majeurs de Tzeentch peuvent fournir le lien vers le sanctuaire intérieur de la forteresse ; la Bibliothèque Secrète, où Tzeentch réside, intrigant sans repos.

 

 

6- Les Démons de Tzeentch :

6.1- Démons Majeurs

 

Duc du Changement :

Le Duc du Changement est le plus sage et le plus subtil de tous les démons majeurs, un monstre dont le regard pénètre jusqu'aux tréfonds de l'âme mettant à nues les frayeurs et les espoirs les plus intimes. Un abyme de savoir dont il ne vaut mieux pas vouloir contempler la profondeur, ni même envier.

Les Ducs du Changements sont aussi appelés les Seigneurs de la Transformation et leur apparence n’est jamais la même. Des variations de couleurs, de taille et même de caractère peuvent apparaître à n’importe quel moment, rendant ces démons imprévisibles comme l’est la puissance magique qu’ils ne maîtrisent comme aucune autre créature n’est capable de maîtriser. Ils n’ont pas d'autre but que de semer la division et la discorde, aussi, nombreux sont ceux qui suivent leurs caprices aveuglément pour finir pris à leur propre piège. Leur aptitude à dénouer la trame du destin les rend particulièrement enclins à déjouer les pièges d’un pacte bien pensé et bien formulé, et rares sont ceux qui se risquent à les invoqués.

Aucun secret ne peut être dissimulé au regard omniscient des Ducs du Changement car les ambitions et les peines de mortels sont insignifiantes à côté de leur contemplation éternelle. Comme il se doit de la part de créatures faites d’énergies pures et liées à la volonté du Maître de la Magie, les Ducs du Changement sont des Sorciers Accomplis. Les vents de magie leurs obéissent au doigt et à l’œil, les rendant capables de soulever des tempêtes de mutations ou d’annihiler les ennemis de Tzeentch à grands efforts d’éclairs multicolores.

Bien que les Ducs du Changement préfèrent user de leur magie et manigancer pour atteindre leur but, ils n’en sont pas moins de redoutables combattants, dont les griffes longues comme des faux peuvent perforer même les armures les plus épaisses. Au cours des millénaires nombreux sont les grands héros à avoir sous-estimés la puissance de ces créatures étranges au corps gracile et aux ailes fragiles, pour voir par la suite leurs lances et leurs épées se briser contre la peau de ces êtres immortels.

A l’image de leur maître, le Grand Architecte, les démons majeurs de Tzeentch sont des créatures manipulatrices et complètement imprévisibles. Elles sont promptes à répondre aux évocations mais également inclinent à donner des conseils erronés ou des prophéties servants leurs propres buts. De nombreux Champions se sont vu pactiser avec l’une d’entre elles pour se voir accorder de puissants pouvoirs, mais ces alliances les ont le plus souvent conduis à leur ruine, faisant d’eux des êtres atrocement corrompus par les mutations du Chaos. Néanmoins, ceux d’entre eux qui se montrent suffisamment rusés pour tirer leur épingle du jeu, reçoivent une puissance incommensurable.

Ce démon est immense et terrifiant avec un corps couvert de plumes coupantes et de vastes ailes multicolores. Sa tête est celle d’un monstrueux oiseau de proie, et ses jambes écailleuses portent des serres aussi acérés et mortelles que celles d’un aigle. Les plumes du démon sont de couleur variées mais toujours très vives : jaune flamboyant, rouge chatoyant et bleu profond. Leur peau vibre d’une énergie surnaturelle car tout comme le sang coule dans les veines des mortels, des courants de magie pure parcoure en permanence leur corps.

 

Kairos le Tisseur de Destin :

Même Tzeentch n'ose pas pénétrer lui-même dans le Puits de l'Éternité, le vaste réceptacle situé au coeur de la Forteresse Impossible. En effet même le Grand Sorcier n'est pas sûr de survivre aux courants d'infinité qui agitent le puits. Un jour il poussa Kairos, le plus puissant de ses Ducs de Changement que les mortels connaissent sous le nom de Tisseur de Destins, dans le puits.

Il survécut de justesse à cette épreuve et depuis sa tête droite voit les futurs possibles avec une grande clarté. Sa tête gauche, quant à elle, est capable de voir le passé sans son voile de mystère. En fait le passé et le futur passent constamment a travers son corps déformé par le passage dans le Puits de l'Éternité. Mais tout ce savoir a un prix: Kairos ne peut pas voir le présent il est obligé de s'orienter selon ces connaissances du passé et du futur. Cela le rend vulnérable aux attaques physiques car le futur ne se révèle pas assez vite pour qu'ils puissent esquiver les coups de son adversaire mais il peut néanmoins d'anticiper leurs attaques.

Aujourd'hui, il trône à la droite de Tzeentch, il observe constamment les profondeurs du Puits et murmure à son Maître les mystères qu'il y discerne. Neuf Ducs sont chargés d'écrire chacun neuf fois ces prédictions avec une plume de leur propre plumage trempée dans le sang de Tzeentch. Kairos est imbattable en ce qui concerne la maîtrise magique. Il arrive qu'il quitte la forteresse de l'Impossible pour remplir une mission comme récupérer un artefact de valeur, écraser une armée ou tout autre tâche qui rapportera de l'omniscience à Tzeentch. Sur le champ de bataille il plie la réalité à sa volonté, veillant à ce que les évènements passés et futurs se conforment aux désirs de son Maître.

Dieu de tZEENTCH

Kairos le Tisseur de Destin

 

Les Princes-démons :

Les Princes Démons sont des monstres qui dominent de leur hauteur les mortels qu'ils ménent à la bataille. Cas parangons du mal revêtent diverses formes, toutes nimbées d'une aura de terreur et de puissance. ils se ruent au combat en ignorant le picotement des balles ennemies, et leur rire surnaturel résonne à en glacer le sang. L'énergie du warp luit dans leurs yeux, et des flammes noires s'échappent de leur bouche tandis que leurs mots tuent aussi sûrement qu'une lame acérée. Ce sont des créatures de cauchemar, le Chaos incarné.

Le but ultime de la plupart des champions du Chaos est l'immortalité, ce qui est loin d'être impossible aux seides des puissances de la ruine. Les rares élus à parvenir au bout de la voie du champion se voient gratifiés de la vie éternelle. Parmi les milliers d'aspirants qui échouent dans cette quête, un serviteur exceptionnel gravira leurs cadavres amoncelés jusqu'a atteindre le pinacle de son cheminement macabre. Au fil des siécles, de tels champions ont offert en sacrifice des planétes entiéres, et risqué la mort et les mutations débilitantes dans l'espoir d'attirer sur eux le regard des dieux. Même si, le meurtre n'est pas suffisant, car seuls ceux qui servent la cause de leurs maîtres sont élevés au rang de démons. Ce sont alors des demi-dieux, qui hurlent leur triomphe dans la nuit tandis que leur corps se gorge des énéregies de l'Immaterium.

Les plus infâmes de cette engeance sont les Primarques-démons. Jadis les propres fis de l'Empereur, ce sont eux qui conduisirent les légions rénégates sur la voie de la damnation lors de l'hérésie de Horus. Des millénaires plus tard, ces infâmes individus menacent toujours la galaxie. Pourtant un prince démon demeure un pantin des dieux sombres; au même titre que ses serviteurs mortels, il n'est qu'une extention de la volonté de son maitre. Les démons ne peuvent pas être tués définitivement, mais juste bannis temporairement dans le Warp : une fois acquis le statut de démon, même la mort n'offre aucun répit, rien qu'une éternité de servitude.

 

Les Primarques-démons :

Les plus grands et les plus puissants des Princes Démons sont les Primarques-démons. Les Primarques-démons étaient autrefois des Primarque êtres exceptionnels dotés d'un physique et d'une intelligence hors norme, fils de l'Empereur de l'Humanité et Guerrier sans égal. Chaque Primaque était à la tête d'une Légion de prés de 100.000 Astartes. Ils arpentaient la galaxie au nom de l'Empereur, volant de conquéte en conquéte, avançant inexorablement toujours plus loin. Mais cette glorieuse entreprise pris fin, car la corruption s'insinua dans le coeur de ces nobles guerriers et le frére se retourna contre le frére. Les Primarques corrompus engagérent une guerre contre l' Empereur au cours de l' Hérésie de Horus afin de détruire l'impérium.

Suite à cet événement plusieurs Primarques se tranformérent en Primarque-démon. Ces entités puissantes, que sont les Primarques-démons, peuvent être facilement distingués des autres Princes Démons par leurs apparences hors normes. Ils sont encore vénérés par les légions renégates de Space marines du chaos, qu' ils ont corrompu il y a des millénaires. Même si il est rare pour eux de mener personnellement leur légion dans la bataille, il n'en reste pas moins les créatures les plus puissantes du chaos. Les primarques-démons prennent un malin plaisir à combattre leurs rivaux démoniaques au sein de l' Oeil de la Terreur. Laissant la direction de leurs légions, désormais divisé en différentes warbands, à leurs subordonnés Seigneurs et Champions du Chaos.

 

6.2- Démons Mineurs

Incendiaires de Tzeentch :

Ils sont constitués de la même énergie magique que celle des Horreurs mais les Incendiaires donne l’apparence de parfaitement contrôler les manifestations bouillonnantes de celles-ci. Au contraire des Horreurs, ils représentent la maîtrise complète de leur état et massacrent sans relâche, avec un soin méticuleux et une rigueur telle, les créatures qui les entourent qu’ils ne dégagent aucune émotion perceptible.

C’est dans un calme le plus total que les Incendiaires bondissent, enflent des relents de puissances magiques et les laissent déferler par leurs gueules avides, comme si leur tâche se devait d’être réglée et parfaitement mécanique. C’est dans cette destruction aveugle, mécanique et sans émotions que ces créatures incarnent la folie et le Chaos dans sa plus simple expression de stupidité.

Bien que les Incendiaires évoluent sans passion, les langues d’énergies qu’ils laissent échapper de leur gueules déferlent sur le champ de bataille et plus rien n’est impossible, car ces biens d’énergie purement chaotiques qui naissent de ceux-ci. La puissante présence de ces créatures posément destructrice laisse toujours présager du plus terrible et indestructible carnage que peut engendrer le Chaos. Seul un fou se risquerait à invoquer un Incendiaire.

Les Incendiaires sont parmi les plus étranges des démons connus. Leur partie inférieure ressemble à un énorme champignon renversé dont le pied est devenu un puissant corps musclé muni de deux bras flexibles crachant des flammes magiques. Ils n’ont pas de tête, leurs yeux et leur bouche béante se trouvent entre leurs bras oscillants. Mes Incendiaires sot très agiles. Leur corps fongoïde peut se fléchir avec une grande force, leur permettant de sauter et de bondir.

Incendiaire de Tzeentch

Incendiaire de Tzeentch

 

Horreurs Rose de Tzeentch :

Les Démons Mineurs de Tzeentch sont connus sous le nom d'Horreurs. Ils prennent deux formes distinctes - les Horreurs Roses et les Horreurs Bleues, mais ils combattent côte à côte comme faisant partie du même corps de troupes démoniaques.

Les Démons Mineurs de Tzeentch n'ont pas de corps tangible à proprement parler. Ils sont constitués de magie pure, adoptant parfois une forme discernable, parfois s'évanouissant en une petite masse rose frénétique alors qu'ils s'élancent et courent à travers le champ de bataille. Mais le plus étrange est leur caquètement extatique, qui sonne comme les braiments incessants d'un lunatique.

Les Horreurs Roses émettent ce son en permanence, si bien qu'à plusieurs elles peuvent faire autant de bruit que la charge des troupes de Bedlam lui-même, ce qui est assez décourageant. Lorsqu'elles rient, l'air autour d'elles s'emplit de petits éclairs de magie roses et sous leurs pieds couve une curieuse lueur rosâtre.

Les horreurs mesurent un mètre et leur tête est comprise dans leur poitrine. Leurs bras sont très longs et leurs grosses mains sont munies de ventouses et d'une griffe vicieuse. Mise à part sa peau rose brillante, l'Horreur Rose est facilement reconnaissable à ses éclats de rire hauts perchés, ce qui a donné au démon deux de ses autres noms usuels: le Hurleur ou le Crieur.  Les Horreurs Roses ne peuvent pas vraiment mourir - lorsqu'elles subissent un coup mortel, elles se transforment en une masse de magie tourbillonnante. Cette masse prend alors une teinte bleue et se sépare en deux Horreurs Bleues avec un hululement de satisfaction caractéristique.

 

Horreurs Bleues de Tzeentch :

Les Démons Mineurs de Tzeentch sont connus sous le nom d'Horreurs. Ils prennent deux formes distinctes - les Horreurs Roses et les Horreurs Bleues, mais ils combattent côte à côte comme faisant partie du même corps de troupes démoniaques.

Les Horreurs Bleues ne jaillissent à la vie que lorsqu'une Horreur Rose subi un coup mortel, et prennent la forme de deux petites répliques bleues de leur parent démoniaque. Leur tempérament est à peu près à l'opposé de celui des Horreurs Roses, et ils sont renfrognés et méchants comme des enfants au sale caractère. Ils rejoignent rapidement leurs semblables, ajoutant un gémissement plus profond aux caquetages incessants du groupe. Les Horreurs Bleues sont aussi avides de combattre que leurs parents démoniaques, étirant leurs bras noueux pour attraper un ennemis et le vider de sa force vitale. Les horreurs mesurent un mètre et leur tête est comprise dans leur poitrine. Leurs bras sont très longs et leurs grosses mains sont munies de ventouses et d'une griffe vicieuse.

L'Horreur Bleue est presque identique à l'Horreur Rose, mais possède un tempérament assez différent. Elle a toujours un air menaçant et a définitivement mauvais caractère. Elle ricane et grommelle, se murmurant à elle-même d'une voix grave et gémissante qui laisse la place au combat à un débordement de rage hargneux.

Démon de Tzeench

Horreurs Bleues de Tzeentch

 

6.3- Bêtes et Montures Démoniaques

Hurleurs de Tzeentch : 

Tout comme les disques et les incendiaires, les Hurleurs de Tzeentch sont des êtres d'énergie pure des Royaumes du Chaos. Ils planent au gré des courants de magie et luttent contre les disques pour s'approprier les âmes des morts. Mais quand un ost se rassemble, les hurleurs sont attirés par les pics émotionnels provoqués par les tensions qui accompagnent l'imminence du conflit. Ils se libèrent alors des liens aethyriques pour pénétrer dans le monde des mortels et dessinent des cercles dans le ciel pour goûter aux émotions humaines. Les hurleurs suivent les armées au combat, conscients des milliers d'âmes dont ils pourront se repaître. Dans le feu de la bataille, ils plongent depuis les cieux en libérant leur terrible hurlement avant de débouler dans les rangs ennemis, lacérant les armures et la chair des soldats à l'aide de leurs crocs et de leurs cornes, avant de remonter dans les airs pour voguer de nouveau parmi les Vents de Magie.

Le hurleur est une grande créature scintillante qui ressemble à une raie manta de couleur pourpre qui aurait subi des mutations. Tout le long du flanc de son corps plat, il présente des barbillons acérés et des cornes. Sa queue se prolonge sur quelques pieds pour se terminer par une masse contondante et recourbée. On le repère facilement aux traînées colorées qu'il laisse derrière lui dans le ciel. Les hurleurs n'ont aucune intelligence et ne survivent que grâce à leur instinct. Ils sont attirés par les émotions extrêmes et leur course les mène là où l'agonie, l'amour ou la haine font rage. Quand ils trouvent une telle richesse affective, ils font en sorte d'attirer les âmes dont ils comptent se repaître en les leurrant par l'objet de leur désir.

 

 

7- Les Armées de Tzeentch :

7.1- La Légion de Tzeentch : Thousand Sons

L'Empereur fonda en M30, vingt légions, chacune bénéficiant du patrimoine génétique d'un primarque. Elles alignaient parfois jusqu'a des centaines de milliers de guerriers Astartes, équipés d'armes mortelles et transportés par leurs propres flottes spatiales. De telles forces étaient capables de mettre à genoux des systèmes solaires entiers et grâce à elles, l'Empereur se mit en route afin de reconquérir cette galaxie hostile au nom de l'Humanité.

La légion des Thousand Sons, est l'une de ces légions crée par l'Empereur pour la conquête de la galaxie. Pendant l'hérésie, les Thousand Sons cherchérent à maîtriser le chaos pour atteindre l'illumination, l'entreprise connut un dénouement tragique. Chassés de leur monde natal de prospero par les Space Wolves, et forcés de fuir dans l'Oeil de la Terreur, ils furent frappés d'horribles mutations. Poussé par le désespoir, le seigneur sorcier Arhiman lança un sortilége appelé l'effaçement. Celui-ci préserva ses compagnons des métamorphoses, mais réduisit leur corps en poussiére et enferma leurs esprits dans leurs armures, les transformant en automates sans âme.

  • Thousand Sons CLIQUEZ ICI

 

7.2- Les Warbands de Tzeentch

Au fil des siècles, les forces du Chaos ont été rejointes par des Space Marines qui se sont détournés de la lumière de l'Empereur pour poursuivre leurs propres buts. Libérés des dogmes et traditions de leur chapitre, ces rebelles tirent pleinement profit de leur constitution surhumaines et de leurs aptitudes guerrières. Le plus souvent, ils deviennent incomparables pour accumuler pouvoir et richesses. Ils fondent en général une troupe de guerre ou warband qui leur est propre, afin de conquérir des planétes, ou de s'adonner à la piraterie.

 

  • Prodigial Sons (non traité)
  • Sons of the Cyclops (non traité)

 

 

8- Lexique des Personnages Notables de Tzeentch :