WORD BEARERS

Symbole WB 2

"Montrez à ces imbéciles qu'ils vénérent un cadavre en putréfaction"

Les Word Bearers adorentes dieux du Chaos avec un zéle  et un fanatisme extrêmes. Ils dédient tous les blasphémes aux puissances de la ruine, et chacun vénère un dieu du panthéon du Chaos avec une ferveur exacerbée. Les mondes qu'ils conquièrent sont rasés bien rebâtis afin de devenir des lieux de caucheamr, où tout n'est que douleur et désespoir. Les populations asservies sont forcées de réciter les catéshismes impies et de célébrer les sacrifices sanglants sous l'égide des apôtres noirs des Word Beares. Cette Légion cherche tout spécialement à souiller les mondes de l'Eclésiarchie, à mettre à bas les statues de l'Empereur et à les remplacer par des effigies des Dieux du Chaos; elle ne laisse dans son sillage que la mort et la destruction.

 

Description du chapitre :

Nom du Chapitre : Word Bearers

Numéritation du chapitre : Les Word Bearers sont 17 éme légion Astartes

Statut du Chapitre : Excomunicate Traitoris

Etat des génes : Corrompus

Planéte d'Origine : Colchis (Détruite)

Primarque :  Lorgar

Statut du Primarque : Prince Démon

Cri de guerre : Aucun mais de nombreux chants religieux

Culte du Chaos : Chaos Universel

Couleur d'Armure : Rouge sombre et Argent

Space marine WB 1

Organisation :

Les Word Bearers sont organisés en Osts, avec à la tête de chaque Ost un Apôtre Noir, sorte de seigneur-chapelain chaotique. Il délègue en partie son autorité militaire à son Coryphaus, général en chef de l'Ost. L'élite Terminator de chaque Apôtre Noir est regroupée au sein d'une Loge, les Annointed. La taille d'un Ost varie, mais il semble que ce terme désigne les compagnies pré-hérésie de la Légion, soit en moyenne 1000 space marines par compagnie.

Lorgar en personne, devenu Prince Démon, conduit toujours sa Légion, depuis la planète-démon de Sicarus, dans l'Œil de la Terreur. Une seconde base majeure se situe dans le Maelström : il s'agit du monde-forge corrompu de Ghalmek.

Le Culte du Chaos prend une place majeure dans la vie quotidienne de la Légion. Le Livre de Lorgar est un texte sacré, rédigé par le Primarque lui-même, que les Apôtres Noirs citent avant chaque bataille, et dont certains versets sont hurlés comme cris de guerre par les space marines de la légion.

 

Faits d'armes et engagements militaires :

 

- Fortrea Quintus
- Moergh VI
- Boarint
- Hérésie d'Horus  
- Calth
- Bataille de Terra
- Croissade d'Abaddon
- Campagne de Ruhr III contre les Ultramarines
 - Campagne de Kronus

 Historique :

Après l'accident ayant éparpillé les vingt Primarques à travers la Galaxie, Lorgar atterrit sur Colchis.Cette planète observait ce que les Word Bearers appelleront "l'Ancienne Foi" et qui pourrait s'apparenter à un culte voué aux quatre divinités majeures du Chaos, bien qu'elles ne soient pas encore reconnues comme telles, et exempt de toute mutation ou invocation de créatures du Warp. On en sait de toutes manières très peu sur les détails de cette ancienne foi, puisque Lorgar s'est attelé dès qu'il en eût l'âge à la destruction de ces croyances, guidé qu'il était par ses rêves, pour les remplacer par le culte d'un être suprême qui, un jour, viendrait sur Colchis à apporter l'illumination aux fidèles.

Ce reniement de la religion pré-existante sur Colchis amena une guerre civile qui affaiblit considérablement la planète. Cependant, Lorgar et sa nouvelle religion, "L'Alliance", prévalurent sur les adeptes des anciens dogmes et parvint à unifier son peuple sous l'égide du culte de l'être suprême, qui deviendra le culte de l'Empereur Dieu après l'arrivée de celui-ci.

 Annoncée par les prémonitions de Lorgar, l'arrivée de l'Empereur sur Colchis fut une consécration de la nouvelle religion instaurée par Lorgar, qui, dès qu'il vit son père biologique, sut avec certitude ne s'être pas trompé, tant un être si parfait ne pouvait être moins qu'un Dieu. Ce que l'Empereur ne releva pas, ou ne contredit pas sur le moment. La XVIIe Légion, celle des Imperial Heralds, retrouva ainsi son père en la personne de Lorgar, et fut renommée Word Bearers, en français les "Porteurs de Parole", en ce que leur rôle, selon l'idée de leur Primarque, était d'apporter l'illumination à l'Humanité par le biais de La Parole, qui constituait les débuts du culte Impérial.

Space marine WB 2Les Word Bearers

Après avoir rejoint la Grande Croisade et pris la tête de la 17éme Légion, Lorgar continua à instaurer le culte de l'Empereur sur tous les mondes capturés. Son fanatisme et son zèle religieux le poussaient à construire sur chaque monde vaincu de puissantes cathédrales et lieux de culte en l'honneur de l'Empereur. Les anciens dogmes des mondes vaincus étaient traités comme hérésies, leur souvenir détruit ou brûlé, et les peuples convaincus d'hérésie brutalement convertis par le feu et le sang. Ironiquement, Lorgar fut l'auteur du Lectitio Divinitatus, ouvrage qui sera par la suite à la base du Culte de l'Empereur.

 

Les germes-de l'hérésie :

Les Word Bearers qui se caractérisent par une loyauté sans faille envers leur Primarque, plus qu'à l'Empereur. Cette loyauté serait inscrite dans leurs gênes et expliquerait pourquoi aucune partie au moins de la Légion n'aie pas tenté de se rebeller à l'annonce de la Trahison de leur père. Nul ne saurait distinguer si la décision d'un Word Bearers tient de son libre-arbitre ou de son patrimoine génétique, au demeurant parfait.

Maitre word bearersCes derniers sont aussi les seuls dans l'Imperium à vénérer l'Empereur comme un  Dieu, plutôt que comme un patriarche tout puissant, et cherchent à répandre cette  vision parmi l'Humanité. Ainsi leurs premières conquêtes se font plus par la  diplomatie que par l'épée, et chaque monde qu'ils ramènent au sein de l'Imperium  est  un monde modèle, "parfait" comme se plairait à dire Lorgar, qui vénère  l'Empereur-Dieu.
Cependant, si leurs conquêtes sont des réussites, elles ne sont pas assez  nombreuses, et surtout trop lentes pour l'Empereur, les Word Bearers ayant le moins  de mondes conquis à leur actif.


Le père de l'Humanité décida donc de punir Lorgar et sa légion en envoyant les  Ultramarines détruire le monde de Khur, cher au cœur de Lorgar. L'ordre fut ensuite  donné aux Word Bearers de se réunir dans les ruines de Monarchia, ancienne  capitale de ce monde brisé, où il vînt en personne éclairer Lorgar sur ses errements.  S'ensuivît une humiliation pour Lorgar et ses fils sous les yeux de Roboute Guilliman  (auquel Lorgar ne pardonnera jamais le meurtre de Khur) et de Malcador le Sigillite.

L'Empereur dut désavouer publiquement son fils Lorgar, car ses agissements  s'opposaient à sa volonté qu'aucun culte ne lui soit rendu. Lorgar en prit ombrage,  blessé dans son amour propre et trahi par ce père qu'il déifiait. Il refusa toute  audience dans les jours qui suivirent sa disgrâce, si ce n'est de son lieutenant, Kor Phaeron. Ce dernier lui révéla alors l'existence de "vrais dieux" à qui rendre un culte honorable, et qui sauraient récompenser leurs serviteurs les plus zélés. Lorgar voulut connaître de tels dieux, et Kor Phaeron l'initia au culte des Dieux du Chaos.

En secret, la Légion tout entière se convertit au Chaos, et attendit son heure pour frapper l'Imperium. L'occasion se présenta lorsque l'Empereur se retira des campagnes militaires et délégua son autorité à son fils Horus, devenu le Maître de Guerre. Lorgar envoya alors son Premier Chapelain, Erebus, préparer le terrain afin de forcer la conversion d'Horus, et basculer l'Imperium tout entier dans l'Hérésie d'Horus.

Suite à la disgrâce de Lorgar, la Légion connut une période de détresse spirituelle ajoutée à la honte de s'être fait rabrouer par l'Empereur et de devoir accueillir ses "chiens de garde", en la personne d'une force assez conséquente de Custodiens, la Garde Personnelle du Seigneur de l'Humanité, et selon certaines rumeurs, ses fils biologiques.
Lorgar décida donc de rentrer sur Colchis avec ses guerriers et une poignée des rares survivants de Monarchia, considérés désormais comme "Bénis" pour avoir vu la colère de l'Empereur de leurs yeux et être des exemples (et victimes!) de leurs errances passées, pour méditer sur l'échec de ses croyances.

Lors de son voyage de retour vers Colchis, Lorgar Aurelian en était venu à renier l'idée que l'Empereur était un Dieu et, suite aux paroles d'Erebus, premier Chapelain de la Légion, et Kor Phaeron, père d'adoption du Primarque, à penser que des Dieux existaient réellement au delà du voile de la réalité.
Il convia ainsi son frère favori, Magnus le rouge primarque des Thousand Sons dans l'espoir que celui-ci saurait l'éclairer sur la voie à suivre. Mais celui-ci se refusa à répondre aux questions que son frère lui posa, et le quitta sur ces mots: "Il est une chose qui t'attend parmi les Astres. Le malheur."


La Légion traversa alors ses heures les plus noires. Leur foi perdue, leur honte consommée, leur disgrâce encore empirée par la présence des Custodiens sous les ordres de l’Occuli Imperator. Magnus apprit même à Lorgar qu'il avait été envisagé de démanteler la légion comme ce fût le cas pour les deux légions inconnues, ce à quoi beaucoup de Primarques s'opposèrent, dont, à l'étonnement d'Aurelian, Leman Russ, primarque des Space Wolves.

 Le Destiny’s end, Barge de bataille du chapelain Erebus.

 

Démon word bearersPrince démon Word Bearers

Finalement, Lorgar sortit de son isolement et décida de retourner sur le front. Durant son exil il s'était rappelé de l'Ancienne Foi qu'il avait mis tant d'ardeur à combattre et l'avait plus profondément étudiée, il en ressortit que beaucoup de cultures qu'ils avaient précédemment écrasées ou converties avaient nombre de points communs avec l'Ancienne Foi Colchisienne. Fort de cette révélation, Lorgar ordonna que soient préservées les archives des planètes qu'ils rencontreraient à des fins d'étude.

Les Word Bearers repartirent à l'offensive, conquérant nombre de mondes par le fer et le feu, repoussant chaque fois les limites de l'Imperium.
Lorgar de son coté partit accomplir ce que l'Ancienne Foi appelait "Le Pèlerinage", dans le but de trouver les réponses à ses questions. Il suivit le chemin supposé de quatre prêtres Colchisiens de légende. Le chapitre des Serrated Sun lui servait d'escorte, et tous étaient surveillés par l'Occuli Imperator. Ensemble, ils allèrent plus loin que n'importe qui, suivant les indices découverts sur les planètes conquises, jusqu'à arriver au bout d'une quarantaine d'années de voyage, devant une gigantesque perturbation Warp d'où se déversait la matière primordiale de l'Empyrean.

Word bearers possédéLorgar sentit des voix l'appeler depuis une planète proche, et quelle ne fut pas sa surprise une fois débarqué de trouver des autochtones parlant le Colchisien Ancien et pratiquant une religion très proche de l'Ancienne Foi.
Ceux-ci lui promirent de lui permettre d'entrer en contact avec les Dieux et s'ensuivit un rituel impie d'invocation d'une créature du Warp. Ce rituel vit la mort du Maître de Chapitre des Serrated Suns et d'un des Custodiens d’Aquillon

Au final, le démon invoqué prit corps dans la réalité et guida les Serrated Suns, maintenant menés par Argel Tal, à l'intérieur de la perturbation Warp. Le démon leur montra la vérité sur les dieux du Warp, La chute des Eldars, et surtout sur la création des primarques.
Pris dans une hallucination collective, les Marines détruisirent ce qu'ils pensaient être le Champ de Geller du Laboratoire de l'Empereur, poussés qu'ils étaie
 nt par les mensonges du démon, et qui s'avéra être celui de leur propre vaisseau. Aussitôt, les créatures du Warp passèrent à l'attaque et tuèrent tous les Word Bearers pour ensuite les ressusciter en possédant leur enveloppe et ainsi répandre lacorruption dans l'Imperium.

Lorgar décida alors de s'aventurer seul dans l'Empyrean, pour s'assurer de la  véracité des rapports faits par ses fils. Il en revint détenteur d'une vérité  terrible:l'Humanité péricliterait rapidement si elle n'embrassait pas le Chaos.

Les Word Bearers possédés, bien que la possession ne soit encore  qu'intérieure, formèrent alors le corps de Gal Vorbak, les élus de Lorgar.

Le pèlerinage accompli tous retournèrent au front tandis que Lorgar s'attela à  la  Rédaction du Livre de Lorgar et que les Chapelains des Word Bearers  rejoignirent les différentes légions Space Marines pour les corrompre de  l'intérieur. C'est ainsi qu'Erebus fût en mesure de tourner petit à petit Horus  Lupercal vers le Chaos.

 

L'Hérésie d'Horus :

Lors des événements d'Isstvan V, les Word Bearers de Lorgar dévoilèrent leur traitrise en massacrant, aux côtés des autres légions rénégates en présence, les légions loyalistes des Salamanders, Raven Guard et Iron Hand .

Durant la guerre galactique civile qui s'en suivit, une partie des Word Bearers, sous le commandement de Kor Phaeron, engagea le combat contre les Ultramarines loyaux à l'Empereur lors de la campagne contre Calth (Ultima Segmentum). Le reste de la Légion participa au siège de Terra, sous les ordres du Primarque Lorgar et sous la bannière d'Horus. Vaincus sur les deux fronts, les Word Bearers s'enfuirent dans l'Œil de la Terreur et le Maelström.

Word bearesrs batailleLes Word Bearers se jettent dans la bataille

 

 Aprés l'hérésie d'Horus :

Récompensé pour son fanatisme, Lorgar devient un Prince Démon. Contrairement à bon nombre de légions rénégates, les Word Bearers sont restés globalement unis après la défaite d'Horus. Depuis leurs puissantes bases, les Word Bearers planifient leurs raids à venir et agissent selon les visions accordées par les Dieux du Chaos. Ils encouragent les Cultes du Chaos sur les planètes impériales, pour dispenser la bonne parole du Chaos. Dans ce domaine, ils entrent souvent en compétition avec l'Alpha Légion.

Les Word Bearers sont superstitieux. La victoire peut être gagnée en lisant les entrailles d'un captif particulier, grâce à l'alignement des astres ou sous de quelle façon des os tombent. Les Apôtres noirs décrètent comment la bataille peut être gagnée, et les soldats les suivent aveuglément. Avant la bataille, la légion se réunit pour chanter des prières en l'honneur du Chaos. Ils sont rejoints par des démons.

Lorgar Prince démonLorgar en Prince Démon