The Lost and Damned

 

Historique des Lost and Damned :

Le "Lost and the Damned" n'est pas un culte, mais une multitude de Warbands, il regroupe une multitude d'êtres et qui se sont tournés vers le chaos au cours des millénaires. La grande majorité des cultistes du Lost and Damned sont des mortels qui luttent au service du Chaos.

Le Lost and Damned est composé de plusieurs bandes guerriéres qui se rassemblent sous la direction de Champions du Chaos. Ses cultistes peuvent former des osts de taille variable, ce qui augmente ou réduit considérablement la force du culte.  Le champion qui dirige une horde de cultiste est un être charismatique qui peut être un Apôtre noir, un puissant Magister, un Seigneur du Chaos ou encore un Elu des dieux sombres qui a quitté afin de lancer son  propre Warband. Les "Lost and Damned", savent cependant mettre de côté leurs petites rivalités commune pour servir les intérêt des Dieux du Chaos.

C'est lors des Croisades Noires, que la horde des "Lost and Damned" fait son apparition, seul Abaddon posséde le Charisme nécessaire pour rassembler la totalité des "Lost and Damned". Lors des croisades Noires, les cultistes forment une marée irrésistible qui parraît presque inépuisable.

 

Recrutement des Lost and Damned :

Le recrutement des "Lost and Damned" s'éffectue auprès d'individus tordus ou zélés qui sont présents sur les mondes-démon de l'Oeil de la Terreur. Des mutants et des hommes-bêtes grossissent également les rangs du "Lost and Damned".

Mais les "Lost and Damned" posséde aussi des troupes armées, il s'agit de pirates, de mercenaires, de déserteurs de la Garde Impériale. Des régiments entiers tournent le dos à l'Empereur, emportant avec eux emportant avec eux leurs véhicules et leurs armures.

Les cultistes des Lost and Damned font également appel à des démons, les convoquants à l'aide de rites blasphématoires qui nécessité une abondante effution de sang.

 

Formation du "Lost and Damned" :

Les cultistes du Lost and Damned ne possédent pas de formation militaire, hormis le traître de la Garde Impériale.

 

Doctrine de combat du culte "Lost and Damned"   :

Les Lost and Damned, ne posséde pas de doctrine de combat, il ne sont que des vies sacrifiables au nom de leur meneur.

 

Organisation du culte "Lost and Damned"  :

L'organisation du Lost and Damned, ne fonctionne pas sur un modéle de hiérarchie militaire, comparable au Pacte de sang ou des Fils de Sek. Le culte compte des milliards de cultistes qui obéïssent comme des fanatiques aux puissances de la Ruine. Les "Lost and Damned" sont enmenés par un meneur charismatique, Space Marine du Chaos ou Magister.

 

Le Magister ou Magir Magus :

Le leader d'un culte du Chaos est appelé Magister. Un Magister est l'équivalent d'un Champion du Chaos, et comme le Champion du Chaos, il se dévoue à son dieu tutélaire en échange de faveurs incertaines des Puissances du Chaos. En échange de sa loyauté, il gagnera des fidèles et des récompenses comme un Champion. Cependant, contrairement à un Champion, il a peu de chances de pouvoir utiliser ses récompenses. Fatalement, lourdement muté par ses attributs chaotiques, il ne pourra peut-être plus apparaître en public. Heureusement, d'ici là il sera sans doute le leader d'une corporation ou d'une organisation légitime immense et riche, et son isolement pourrait être interprété comme une habitude excentrique d'un homme puissant.

 Le Magister communique avec sa Puissance via des transes, des rêves et des divinations. Certains utilisent le terrible Tarot Chaotique, une version blasphématoire du Tarot Impérial utilisé par les serviteurs de l'Imperium. Si le Patron favorise son esclave, il peut lui donner un familier qui servira d'intermédiaire entre le cultiste et son Patron. Les familiers prennent toutes sortes de formes étranges : les animaux sont communs, les petits démons ne sont pas inconnus, mais même des objets comme une épée démon sont parfois donnés comme familiers. Par le biais de transe, de divination ou d’un familier, le Patron informe et donne des instructions à son serviteur. Ces informations sont vitales pour le Magus, lui donnant une idée sur ce que ses ennemis préparent et comment éviter les dangers possibles. Plus important, le Patron est capable d'offrir des conseils sur les événements futurs, donnant au Magister des avantages considérables sur ses rivaux commerciaux. Par le biais de jeux d'argent, par exemple, un Magister peut gagner autant d'argent qu'il le désire, tant que son Patron désire que son esclave monte en puissance.

Quand un Magister voit son pouvoir grandir, il peut trouver son empire de fidèles trop vaste pour le contrôler. Une fois qu'il commence à acquérir des attributs qui le défigurent, il ne sera plus capable de s'occuper lui-même des étrangers, et il devra trouver un second pour s'occuper de ces tâches à sa place. Cet individu est connu sous le nom d'acolyte. L'acolyte est le serviteur et commandant le plus digne de confiance du Magister. En raison des risques de trahison par ses propres membres du culte, le Magister préférera souvent rester caché de la plupart de ses propres fidèles. Un Magister peut continuer à diriger le culte derrière la scène en utilisant son acolyte comme intermédiaire. Par conséquent, le Magister n'est jamais vu par les membres du culte et reste une source mystérieuse de savoir et de puissance à laquelle l'acolyte seul a accès. Si, en raison d'attributs chaotiques, le Magister a tellement muté qu'il se change en Rejeton du Chaos, alors l'acolyte continuera à diriger le culte au nom du Magus. Ce n'est pas parce que le Magus est un Rejeton du Chaos que cela l'empêche de constituer le centre du culte : son apparence inhumaine et sa puissance peuvent lui servir de preuve des faveurs divines dont il est l'objet !

 

Le Cultiste :

Les masses grouillantes de l'Impérium ont colonisé la galaxie de part en part. Des milliards de milliards d'âmes travaillent nuit et jour dans un univers de plus en plus hostile. Des cités-ruches vertigineuses fermentent sous la surpopulation, des hab-complexes s'étendent sur des continents entiers, et des mondes industriels crissent sous l'effort d'innombrables ouvriers surveillés par le regard impérieux de leurs seigneurs et maîtres. mais les adeptes de l'ordere établi ne peuvent être partout à la fois. Un régime aussi restrictif et oppressif que l'Impérieum est propice aux inssurections, et certains poussent le mécontentement des foules pour servir leurs sombres desseins. La rebellion couve dans le coeur aigri de tout le monde civilisé, et il ne lui faut guére qu'une étincelle pour l'embraser. Lorsque c'est le cas, le Chaos s'empresse alors de changer les hommes désespérés en fidéles serviteurs des dieux sombres.

A de rares exceptions prés, les cultistes du chaos se retrouvent sous diverses formes dans l'Impérium. ils ressemblent à des humains ordinaires à premiére vue, mais leurs vêtements dissimulent leur peau tatouée et marquée de symboles insoutenables pour les fidéles de l'Empereur. lorsque les Space Marines du Chaos arrivent sur une planéte, la véritable nature des cultistes est dévoilée. Les promesses de gloire des puissances de la ruine sont toujours promptes, et même l'initié du plus bas étage qui sait se battre aux côtés de ces guerriers légendaires, peut attirer sur lui le regard des dieux sombres. Les cultistes s'équipent alors d'armures improvisées et d'armes de contrebande pour renverser l'Impérium, un hab-bloc aprés l'autre. Des régiments de fortune s'organisent autour de démagogues, car le quotidien des citoyens impériaux est si morne que la simple évocation d'un ordre nouveau peut les envouter. Puis la guerre éclate et les cultistes réunis en gangs se ruent au combat munis d'armes à feu primitives, les plus charpentés d'entre eux maniant les mitrailleuses, voire des lance-flammes industriels. Malgré cet arsenal rustique, les cultistes du Chaos sont souvent capables de défaire un ennemi supérieur sous le poids de leur nombre et de leur féroce désir d'éventrer l'Impérium. Rares sont ces humains crédules à réaliser que les meneurs charismatiques qui leur ont promis l'éternité sacrifieront leurs vies sans hésitation, comme ils dispenseraient de vulgaires munitions.

Comme le souligne l'Ordo Heriticus, la branche de l'Inquisition spécialisée dans la traque des sorciers , les cultistes du Chaos peuvent surgir de n'importe quel milieu. Soldats psychotiques, coupe-jarrets des gangs des ruches, nobles décadents, déserteurs, abhumains persécutés ou mutants reclus, tous se tournent vers le Chaos pour améliorer leur sort. Aprés tout, même un homme sans possession aura toujours son âme à offrir. Les dons reçus par les plus puissants cultistes sont comparables à ceux octroyés à leurs maîtres space marine du Chaos ; des muscles de métal, un fléau tentaculaire à la place de la langue ou une tête cornue bestiale. Tous exercent leur esprit et leur corps pour le jour ou les favoris des dieux sombres les mèneront vers un futur lugubre et glorieux, lorsqu'ils se dresseront contre l'Impérium qu'ils exécrent et mettront la galaxie à feu et à sang.

 

L'Apôtre Noir :

Les apôtres noirs forment le clergé des dieux sombres.Tout comme les chapelains des space marines loyalistes sont les garants de la foi de leur chapitre, les apôtres noirs dévouent leur vie à la propagation de la parole impie, et répandent activement le culte du Chaos à travers la galaxie. Leurs efforts s'en trouvent par ailleurs récompensés, car ils irradient d'une aura de protection démoniaque qui ondule tandis qu'ils scandent leurs priéres blasphématoires.

Selon les apôtres noirs, l'Ecclésiarchie ne tisse qu'un pâle tisu de mensonge comparé au sang et à la fureur de leur foi. Et ce ne sont pas là de simples mots, car les puissances de la ruine peuvent réellement adresser aux mortels au travers des apôtres noirs. Il n'est donc pas rare de voir l'un d'eux se raidir soudain, ses yeux devenir vitreux, pendant qu'il balbutie en crachant du sang. Ceux qui comprennent ce language affirment qu'il s'aggit de celui des dieux eux mêmes.

Les apôtres noirs sont tenus en haute estime au sein de leur confrérie, où leur charisme et leur conviction galvanisent les guerriers en les exhortant à accomplir les actes les plus terribles. Le joug de l'Impérium crée un grand ressentiment chez les esprits faibles, et les apôtres noirs savent attiser ces étincelles jusqu'à ce que montent les flammes de l'hérésie. Lorsque ces effroyables prêcheurs infiltrent un monde impérial, les cultes cachés s'unissent et des alliances de longue date se concrétisent. Rapidement, on se retrouve les corps des Adeptus Arbites, des juges et des aristocrates pendus haut et court. Mutants et déments pullulent, en infectant la populace de la caresse corruptrice du Chaos. Puis, lorsque tous ces humains hystériques sont sur le point de s'entre-dévorer, l'apôtre noir les rassemble en une vaste armée et lance une grande croisade contre les forces de l'Impérium.

Ce ne sont pas seulement les hérétiques et les traitres qui se massent sous la banniére des apôtres noirs. Il est notoire que ces servants du Chaos parviennement à rallier à leur cause des régiments entiers de la Garde Impériale, voire des groupes isolés de space marines. Dans une galaxie en perpétuel conflit, la rébéllion peut se répandre comme une trainée de poudre. Des archives mentionnent des planétes corrompues par un seul apôtre noir, lorsque toute la population s'est mise à scander des hymnes impies jusqu'à ce que les démons arpentent librement les rues. Le pouvoir des apôtres noirs réside dans les hordes qui les suivent, une marée inexorable de damnés capable d'ébranler la montagne qu'est l'Impérium.

Un apôtre noir paré pour la guerre est une figure imposante. Son antique armure énergétique est gravée de textes occultes et couverte de parchemins en peau humaine où sont inscrits de puissantes invocations. La peau de l'apôtre lui même est tatouée de priéres au Chaos, et son poing est serré sur un Crosius Arcanum perverti, une version corrompue de l'insigne de l'office des chapelains. Toutefois, la plus puissante arme des apôtres noirs est leur voix, par laquelle des guerres sont déclarées et les récompenses des dieux attribuées.

 

Le Seigneur du Chaos :

Un seigneur du Chaos est un roi guerrier tyranique qui ne vît que pour noyer les mondes dans le sang et mettre des systémes entiers à genoux au nom de ses divinités impies. S'ils sont à présent dévorés par leur ambition et leur orgueil, nombre de ces champions furent jadis de nobles capitaines ou de fiers maîtres de chapitre de l'Adeptus Astartes, dont lâme a été corrompue par des décennies de guerres incessantes.

Il faut une force de carractére et un charisme exceptionnels pour unifier les bandes guerriéres qui rodent dans le warp, et même ainsi, un seigneur en devenir ne pourra être partout à la fois. Seuls les favoris dse dieux peuvent en appeler à la fois aux mortels et aux démons.

Tous les seigneurs du Chaos ont une stature impressionnante, leur physique déjà imposant magnifié par la caresse capricieuse du Warp. Leur  équipement va généralement de pair avec leur étrange apparence; un seigneur du Chaos peut ainsi fendre ses ennemis au moyen d'une antique arme combinée, ou fracasser les blindages grâce à une arme démon hurlante. Quelle que soit leur affiliation, ces conquérants livrent bataille en  premiére ligne, seule place ou la tuerie de la guerre pet éclipser la rancoeur de leur trâitrise tandis qu'ils démembrent impitoyablement leurs fréres loyaliste.

 

Le Space Marine du Chaos :

Les Space Marines du Chaos sont des adversaires terrifiants car ils sont dotés des pouvoirs surhumains et de l'arsenal supérieur des Space Marines, mais également des dons que leurs dieux leur ont offerts suite à des pactes impies. Ils marchent au combat au côtés de machines démoniaques qui dépassent la tecnologie des Techno-prêtres de l'Adeptus Mechanicus de Mars.

Depuis 10.000 ans, les légions et les châpitres renégats pillent et brûlent les mondes de l'Empereur, mais leur existence même a été effacée de toutes les archives des planétes par l'Inquisition, de peur que la grangréne de la rebellion se répande dans l'impérium. La Longue Guerre faits rage à l'insu des populations tandis que les loyalistes et rebelles s'affrontent sans merci pour décider du futur de l'humanité.

 

Uniforme du culte "Lost and Damned"  :

Inconnu

 

Armement du culte "Lost and Damned"  :

Cultiste :

Les cultistes du "Lost and Damed", sont équipés d'armes arcaniques, de fusil laser, de machette, barre de fer, couteau, en bref tout ce qui peu tué un ennemi.

 

Soldat rénégat :

Equipement des Soldats (Léger) : Un soldat rénégat, anciennement de la Garde Impériale est typiquement armé d'un fusil laser ou d'un fusil d'assaut. Il peur être équipé de pistolets,laser ou d'une arme de poing, d'une ceinture de grenades à manche. Les soldats peuvent toujours utiliser des pistolets à tige ou à plasma comme substitut dans des cas exceptionnel.

Le soldat est également doté d'une baïonnette, d'un couteau rituel, d'une hache ou d'un sabre pour le combat au corps à corps.

 

Equipement des Soldats (lourd) : Les unités de soldat issue anciennement de la Garde Impériale emploient de nombreuses armes lourdes, dont des auto-cannons, des lance-flammes, des mortiers et des lance-missiles.

 

Personnage notable du "Lost and Damned :

Pas de personnage notable